Le bracelet magique

*

0a809.jpg

*

 Ou

CONFIANCE PERDUE

*
***
*

0a807.gifUn homme très riche habitait dans la brousse avec sa femme.
Il possédait un bracelet que Wende lui avait donné.

Conserve-le bien. Tant que tu l’auras , tu seras riche.

Un jour qu’il se disputa avec sa femme, celle-ci vola le bracelet et le cacha en haut d’une petite case élevée, étroite, solide et sans porte qu’elle construisit dans la brousse.

Cependant, les biens du mari commencèrent à disparaître : ses troupeaux périrent, ses richesses se perdirent. Bref, il devint pauvre. L’homme cherchait partout son bracelet, mais ne le retrouvait pas.

*

0a800.jpg0a800.jpg0a800.jpg

*

Il rencontra un chien.

- Que fais-tu là ? Dit le chien.
- Je cherche un bracelet auquel je tiens beaucoup.
- Si tu me récompenses
, dit le chien, je t’aiderai.
- Si tu le trouves, je te donnerai tout ce que tu veux, dit l’homme.

Le chien, flairant bien, cherchait partout avec son nez. Il finit par tomber sur la case construite par la femme et, ne pouvant entrer, appela l’homme.

- Ton bracelet est là, dit-il, mais je ne peux pas entrer. Comment allons-nous faire ?
- Que faites-vous ici ?
 » dit le chat qui passait.

Le chien et l’homme expliquèrent leur embarras.

Je peux faire un trou, dit le chat, mais que me donneras-tu ?
- Si tu vois seulement mon bracelet,
dit l’homme, je te donnerai tout ce que tu voudras.  »

Le chat fit un trou, parvint dans la case et vit le bracelet attaché en haut de celle-ci. Il sortit pour dire à l’homme et au chien que le bracelet était bien là, mais qu’il ne pouvait pas l’attraper.

La souris survint et dit :
- ce ne sera qu’un jeu pour moi de faire tomber le bracelet. O homme, si je le fais, qu’est-ce que tu me donneras ?
- Tout ce que tu voudras,
dit l’homme.

La souris entra dans la case, grimpa, fit tomber le bracelet.
Puis elle sortit :
- J’ai fait tomber le bracelet par terre, mais je ne peux pas le sortir parce qu’il est trop lourd pour moi.

- A mon tour !  dit le chien.
Et il le rapporta.

*

0a803.jpg0a803.jpg0a803.jpg

*

Dès que l’homme eut son bracelet en main il redevint riche.
Les troupeaux arrivaient de tous côtés. Les richesse affluaient. L’homme regagna sa case, emmenant avec lui le chien, le chat et la souris.

Depuis ce temps-là,
le chien ne vit plus dans la brousse, mais chez l’homme qui lui donne de la viande.
Le chat ne vit plus dans la brousse,mais chez l’homme qui lui donne du lait.
La souris ne vit plus dans la brousse, mais chez l’homme qui lui donne des arachides -
Tous sont heureux !

Excepté la femme justement, car depuis ce temps-là, l’homme a perdu confiance en elle.

*

0bonlundi20.gif

*



MIAM-miam…DEGUE africain

2s1smtk.gif

 Le DEGUE

*
***
*

Ingrédients

farine de mil : 200 gr + 1,5l d’ eau + sucre + lait caillé

*

0agadougou.jpg

Repas à Ougadougou
*
***
*

Préparation

*

- Prendre un grand récipient peu profond
- mettre la farine de mil, ajouter peu à peu de l’eau tout en secouant le plat de façon à faire des petites boulettes de semoule
(On peut trouver dans des boutiques exotiques la préparation des fines boulettes de petit mil)
- faire cuire les boulettes à la vapeur pendant environ 20mn
- retirer du couscoussier pour arroser d’eau chaude
- laisser gonfler et refroidir.

*

0a1010.jpg0a1010.jpg0a1010.jpg

*

Plus tard
mélanger avec le lait caillé préalablement sucré

*

BON APPETIT !

*

 

0a1.gif0a1.gif0a1.gif



BURKINA Faso…intégrité ?

*
***

BURKINA FASO 

*
***
*

0aburkina.gif

*

 

Le BURKINA Faso (signifiant : Pays des hommes intègres) est un, pays d’Afrique de l’Ouest sans accès à la mer.
Ses habitants sont les Burkinabè.
La capitale, Ougadougou, est située au centre du pays.
Ex-Haute-Volta,
il est membre de l’union africaine (UA) et de la  CEDEAO.
Depuis janvier 2008  le Burkina Faso  fait partie, pour deux ans, du Conseil de Sécurité de l’ ONU en tant que membre non-permanent. 

*

0aburkina5.gif

*

Son territoire, de 274.200 km2, est :
- divisé en 13 régions
- subdivisé en 45 provinces, 350 départements,
- aménagé en 359 communes de plein exercice (dirigées par des maires élus) et 8 000 villages environ.

Langue officielle : le français
mais de nombreuses langues nationales sont parlées (plus courantes : le mooré, le dioula, gulmancéma et le foulfoulde).

Depuis son indépendance de la France le 5 août 1960,
le pays a connu plusieurs régimes politiques de l’État de droit à l’ État d’exception ;
mais depuis de 1991, il a un système politique démocratique 
ayant adopté une constitution par voie référendaire et en organisant des élections présidentielles-législatives.

*

0aburkina6.gif

*

Aujourd’hui, les 15.264.735 citoyens du pays bénéficient d’ institutions républicaines  :
-  élections du Président de la 4e République 
- élections législatives en 1992, 1997, 2002 et 2007
- installation de la chambre des représentants
- mise en place de l’appareil judiciaire
etc/

Comme la plupart des pays au monde,
cette démocratie à donc 3 pouvoirs :
- le pouvoir exécutif assuré par le Gouvernement,
- le pouvoir législatif (Assemblée Nationale et Chambre des Représentants)
- le pouvoir judiciaire
mais aussi d’autres institutions… notamment :
- le Médiateur du Faso
- le Conseil Économique et Social (CES),
- le Conseil Supérieur de l’Information (CSI),
- la Commission Nationale de la Décentralisation (CND).

Ne sent-on pas que l’organisation de la France  a servi de modèle ?

*

*0aburkina41.jpg0aburkina44.jpg0aburkina40.jpg

*

Le Burkina Faso est un pays en voie de développement.
Cette situation s’explique par la faiblesse :
- des ressources naturelles,
- des prix de ces ressources naturelles sur le marché mondial,
- l’aridité des sols
- l’absence de mise en valeur durant la période coloniale,
- la démographie.

L’agriculture représente 32% du PIB et occupe 80% de la population active 
(prioritairement l’élevage mais également, cultures de sorgho, mil, mais, arachides, riz, etc.)

*

 0aburkina20.jpg0aburkina22.jpg0aburkina48.jpg

 

Premier producteur africain de coton,
avec 700 000 tonnes en 2006 destinées principalement à l’exportation,
son économie résiste courageusement à la chute des cours mondiaux.
Des créateurs de Mode offrent de belles  réalisations !

Malheureusement le chômage éloigne des millions de citoyens vigoureux-courageux à l’étranger !
(ex : 3 millions de Burkinabè vivent en Côte d’Ivoire…provoquant une crise en 2003 et le retour de 300.000 migrants …alors qu’avaient eu lieu des expulsions massives du Ghana en 1967 ).

Les tensions redeviennent importantes avec la Crise financière mondiale !
Comment ne pas comprendre qu’il faut revoir les dogmes du commerce mondial ?…
quand on sait que dans ce pays aussi 1/3 de la population vit en dessous du seuil de pauvreté !

Heureusement pour ce peuple,
(selon la banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest) 
ces migrants rapatrient tous les ans des dizaines de milliards de  francs cfa.

Mais au lieu d’aides …
Pourquoi piller aussi ce pays ?
Pourquoi ne pas payer correctement ses productions ?
(OR, cuivre, fer, zinc, coton…)
Pourquoi exporter chez lui les produits qu’il pourrait auto-produire en créant des circuits économiques pérennes ?

Le Burkina Faso  est adhérent à l’autorité de liptako-goiurma 
chargée de prévenir les crises alimentaires et les sécheresses par la coopération de chaque pays membre.

Pourtant le pays n’est pas épargné…

*

0aburdkina80.jpg

*

Reste la manne touristique ?
Nombreuses propositions de location vous attendent

*

0a904.jpg0aburkina88.jpg0aburkina47.jpg

*

Quelques données économiques
 (selon le Québec Institut de la Statistique 2007)

*

0a900.jpg0a900.jpg0a900.jpg

*

Produit Intérieur Brut : $7,136 milliards
Produit Intérieur Brut par habitant: $483 
PIB en parité de pouvoir d’achat (PPA) : $1185
Produit Intérieur Brut (PIB)
Taux de croissance réelle: 3,50 % (2006)
Taux d’inflation 6,40 % (2006)
Exportations: $835 millions
Importations:$1745 millions *

*

0a903.jpg0a905.jpg0a902.jpg

*

 

Image de prévisualisation YouTube

*

0afriqdimanch.gif

*

Image de prévisualisation YouTube

*

Jumelages et coopérations décentralisées

Drapeau de la France Loudun depuis 1967 – Italie San Miniato/italie (1997)

Koweït Koweit City (1998) – Drapeau de la Belgique Leuze en Hainaut/Belgique (2002)

*

Accords  de coopération

Drapeau de la France Lyon/1994 – Drapeau de la France Grenoble/1999

Drapeau du Canada Québec/Canada/2000 – Ghana Kumasi/ghana/2003

Italie Turin/italie/2003 – Drapeau de la Suisse Genève/suisse/2003

Drapeau de la France Bordeaux/France/2005 – Maroc Marrakech/Maroc/2005

Drapeau de la République de Chine Taipei/Taiwan/2008

*

 0aburkina50.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

0aburkina33.jpg 

*

 0a907.jpg

 *

bonamitie.gif

*



CIEL ? recula !

0a.gif

ET LE CIEL RECULA … 

*

 

cyndirella122652839602gros.gifIl y a longtemps, bien longtemps, avant que nos ancêtres ne viennent s’établir dans cette contrée, le Ciel et la Terre, non seulement vivaient en bonne compagnie, mais résidaient à proximité l’un de l’autre. Ils pouvaient ainsi se concerter lors de décisions importantes à prendre qui concernaient la survie de l’humanité aussi bien que des animaux, des plantes, des roches et minéraux dont le rayonnement apportait tant de bienfaits.

Le Ciel penchait bien souvent son regard bienveillant vers les êtres vivant juste en dessous de lui. Il se courbait si fort qu’il lui arrivait de frôler la cime des manguiers et des fromagers. Parfois même, des vieux très grands de taille, comme ceux qui habitent les bords du fleuve, sentaient un frisson parcourir leur crâne aux cheveux soigneusement rasés. Ils savaient alors que le ciel leur témoignait une attention toute spéciale. Ils en retiraient un sentiment encore plus aigu de leur importance et de leurs responsabilités.

cyndirella122652839602gros.gifUn jour, une jeune femme, saisit une jarre de terre cuite et la plaça sur les trois pierres qui constituaient le foyer. Le bois avait déjà donné de hautes flammes. A présent, les braises rougeoyaient en sifflant harmonieusement, comme pour donner le maximum de leur chaleur.
La femme s’activait, maniant avec dextérité la longue spatule de bois qui servait à remuer le mélange d’eau et de farine fermentée dans l’eau, afin d’obtenir une pâte homogène, à la surface bien lisse.
Elle réalisait toutes ces opérations en silence. Car la concentration était nécessaire à une pleine réussite de cet art demeurant délicat même s’il se répétait quotidiennement.

Après avoir fini de cuire la pâte de maïs qui constituait l’essentiel du repas familial, la jeune femme racla soigneusement le fond de la marmite pour la débarrasser des morceaux qui y restaient attachés.
Elle y versa deux ou trois calebasses d’eau qu’elle prit d’un énorme récipient, de terre cuite également, placé près du puits pour contenir la réserve pour la journée.

cyndirella122652839602gros.gifMalencontreusement, elle remua la marmite en tout sens, puis, d’un geste distrait, elle lança le contenu bien haut, de toutes ses forces.

Malheur ! L’eau s’éleva si haut qu’elle s’en vint cogner la voûte céleste.

Le Ciel, bien entendu, se mit en colère. Il gronda de plusieurs coups de tonnerre sans qu’il fasse réellement de l’orage. Mais cela ne suffit point à l’apaiser.

- Que ferais-je pour manifester mon mécontentement ? dit-il à nouveau, dans un roulement sourd.

- Tomber de toute ma puissance sur cette femme et l’écraser ? Cela ne convient pas à ma grandeur. Je ferais mieux tout simplement de me mettre désormais hors de la portée des humains.

cyndirella122652839602gros.gifDepuis ce jour, le Ciel se retira loin, bien loin de la Terre. Il ne consentit plus jamais à descendre jusqu’à une distance de contact avec les humains.

Quelques morceaux de pâte de maïs flottaient dans l’eau qui le toucha. Ils y restèrent collés et forment aujourd’hui les étoiles.

C’est ainsi que par l’inadvertance d’une femme la face du monde fut irrémédiablement changée.

*

0bonlundi20.gif

*



MIAM-miam…MANIOC

2s1smtk.gif

 Feuilles de Manioc
au jus de noix de Palme
(Japhette Toung)

*
***
*

0a44.jpg * 0a3.jpg *0a44.jpg

*

Ingrédients
1 kg de feuilles de manioc pilées
 2 kg de jus de noix de palme
3 doigts de banane douce

*

0a1.jpg0a2.jpg0a1.jpg

*

Préparation

*

- Piler encore les feuilles de manioc avec la banane douce jusqu’à écrasement.
- Mettre le tout dans une grande casserole, ajouter de l’eau jusqu’à ce que les feuilles de manioc restent entièrement dans l’eau et faire cuire jusqu’à ce qu’il n ‘y ait plus d’eau sans brûler.

- Verser le jus de noix de palme et laisser encore cuire en remuant souvent.

- Arrêter la cuisson lorsque vous verrez une nappe d’huile au dessus des feuilles de manioc.

Servir tiède avec du manioc.

*

BON APPETIT !

*

0a1.gif

 



Khadja NIN…Sambolera

*
***
*

0afriqdimanch.gif

*

Un peu de charme….

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Le monde Sambolera
Notre monde perd la tête
Les hommes de ce monde Sambolera
Ne mentent qu’à eux-mêmes
Ils ne sont pas Dieu
Ils ne sont qu’humains
Les mauvais hommes
N’ont aucune compassion
Ils parlent, ne parlent que d’eux
Le monde leur appartient
 
Si Dieu le veut Sambolera
 
Ils s’inquiéteront de toi
Et t’ouvriront une voie
Pour que tu puisses tenter ta vie
Devant Dieu Sambolera
Que pourront-ils répondre ?
Ils diront qu’au nom d’un Dieu
Qu’au nom d’une couleur
Ils ont tué corazon (le coeur)
 
Guerre ! Au nom de quel Dieu ?
Guerre ! Au nom de quelle couleur ?
Guerre ! La couleur du sang
Il n’y a qu’une seule couleur de sang
 
Trop de sang coule Sambolera
 
Ils rendent la vie des hommes insupportable
Car il suffit de la volonté d’un seul homme
Et c’est la guerre, fils
 
Laisse-les dire Sambolera
L’avenir t’appartient mon fils
Ils parlent et parleront
Mais, corazon, ne t’égare pas
Apprend la patience
Ouvre les yeux, sois malicieux
Oh ! Oh ! Oh !
Ye ! Ye ! Ye !
Et surtout, ne vis pas
Dans la crainte de cette folie

*
*

 

bonjuittt.gif



BOTSWANA ? par là !

*
***
*

BOTSWANA

*
***
*

0a8.jpg

*

Le Botswana est un pays d’Afrique du Sud qui n’a aucune ouverture sur la mer…ce qui semble l’avoir un peu préservé de la traite des esclaves.
La fin du XIX° siècle fut assez mouvementée par la venue des tribus migrantes Ndebele et celle de colons Boer fuyant le Transvall en guerre.

*

BOTSWANA ? par là ! dans Pays 0a51Actuellement,
les 581.726km2 du pays
abritent une population de 1.800.000 habitants
(3h/km2) majoritairement issu de 2 ethnies…
ce qui permet une grande intégration des citoyens à l’égard du
régime républicain (avec
une démocratie représentative et un système judiciaire indépendant).

L’économie, prospère, a un PIB représenté à :
43% par les services
48% par les mines
4% par l’industrie
5%  par l’agriculture.

*

Après ses déboires avec le colonialisme britannique
(comme la majeure partie des peuples de la zone)
Seretse Kham

leader de l’opposition,
mena son pays à l’indépendance du Royaume Uni
le 30 septembre 1966.

Réélu 2 fois, il apporta à son pays une grande stabilité et un développement enviable : seul pays au monde à présenter une croissance de 9% par an de 1970 à 2000 !!!

*

0a88.jpg

*

Certes le pays a un sous-sol riche de cuivre-nickel-charbon…
avec, plus récemment du pétrole…
mais il est surtout le 3° producteur mondial pour les diamants ;
ce qui le lie à l’économie de l’Afrique du Sud voisine
(avec laquelle il partage l’administration d’une ethnie.)

*

0a43.jpg0a403.jpg0a5.jpg

*

Ce pays  exemplaire sur le plan de sa gestion est le moins corrompu d’Afrique. Peu belliqueux, il dû se doter d’une armée en 1977 pour se défendre d’attaques provenant de Rhodésie (Zimbawe).

Cet effort lui permet d’avoir 12.000 hommes capables-disciplinés :
- luttant contre le braconnage,
- aidant en cas de catastrophes
- participant au maintien de la paix en Afrique.

Petit bémol, les troupes sont  formées aux États-Unis 
le gouvernement a dû accepté un accord bilatéral
d’immunité de l’armée américaine
suivant l’article 98 du Statut de Rome.

*

0a31.jpg0a6.jpg0a7.jpg0a24.jpg

*

Un magnifique plateau valloné  constitue le territoire qui recèle un des plus grand désert de la planète…celui de Kalahari…recelant peut-être quelques richesses encore inconnues ?

En attendant, le développement touristique devrait apporter une manne non négligeable !

*

0a33.jpg

*

 

Image de prévisualisation YouTube

*

 0a55.jpg0a77.jpg0a70.jpg0a71.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a101.jpg

*

0a100.gif

*

Bref
un des pays les plus « chanceux »
d’Afrique
tant sur le plan de sa gouvernance
que celui de ses ressources naturelles

s’il n’y avait le fléau du Sida !

*

Image de prévisualisation YouTube

*

 

Les paysages du Botswana ont inspiré de nombreux romans-écrivains qui développèrent la littérature du pays.

Par exemple :

- Bessie a fui le régime de l’apartheid en Afrique du Sud pour vivre-écrire sur le Botswana
(de 1964 jusqu’à sa mort elle a vécu à Serowe où ses plus célèbres ouvrages, When Rain Clouds Gather, Maru, et A Question of Power sont exposés) ;

- Norman Rushui  qui a servi au titre de directeur du corps de la Paix (1978- 1983), et utilise ce pays comme décors pour ses livres (mettant en scène la communauté expatriée) ;

Susan Williams,  historienne britannique, dans The Triumph of Seretse Khama and His Nation (racontant l’histoire du mariage et des luttes de Sir Seretse Khama  et Lady Ruth williams Khama).

*

0a222.jpg0a.jpg0a333.jpg

*

Enfin

Mpule Kwelagobe 

élue à Chaguaramas Miss univers 99
(dans la nuit du 26 mai devant plus d’un milliard de téléspectateurs)
a contribué à populariser le Botswana

*

bonamitie.gif



LES ORPHELINS

cheerazade122623776607art.gif

* 

LES ORPHELINS

***

*

 

 

cyndirella122652839602gros.gifAutrefois, dans le village de Gani-Gawané, les orphelins étaient rejetés et abandonnés. Selon cette triste habitude, une année, à l’approche de la saison des pluies, le petit Adamou fut emmené dans une brousse lointaine parce que personne ne voulait plus s’occuper de lui : un de ses oncles qui l’avait recueilli après la mort de ses parents et l’avait élevé presque dix ans, mourut lui aussi et sa veuve avait beaucoup de mal à élever ses propres enfants. Le chef du village à qui elle avait fait appel décida donc d’abandonner le petit Adamou.

cyndirella122652839602gros.gifAinsi l’enfant se retrouva-t-il seul, parmi les animaux sauvages, à des lieues du village le plus proche. Comme par miracle, il trouva une grotte et s’y cacha. Or, grâce à Dieu, dans le fond de cette grotte, on avait caché, sans doute pour les protéger des razzias, des vivres les plus divers : de la viande séchée, des sacs emplis de niébé** et tout ce qu’il lui fallait pour vivre. Dans la brousse épaisse qui l’entourait, Adamou put ainsi éviter la mort à laquelle il était destiné. Il apprit à éviter les animaux sauvages, sut bientôt faire des pièges et se distraire en regardant les ombres, les nuits de pleine lune. Mais nuit et jour aussi, il maudissait les habitants du village qui l’avaient abandonné. Il souhaitait pour eux les pires catastrophes dont il avait entendu les anciens parler : les pluies qui noyaient les récoltes, ou au contraire, la sécheresse, ou encore, les invasions de sauterelles. Ses malédictions furent efficaces. Ainsi, des semaines, des mois passèrent sans qu’une goutte d’eau ne tombe à Gani-Gawané. La tristesse y devenait pesante car ni le manioc, ni le niébé, ni le sorgho*** ne germaient dans les terres qu’on avait ensemencées et la perspective de la famine accablait grands et petits.

cyndirella122652839602gros.gifAu contraire, les pluies de l’hivernage avaient arrosé tous les villages alentour, partout, les paysans s’apprêtaient déjà à des récoltes abondantes, les greniers allaient déborder. La bonne fortune des villages voisins augmentait encore la tristesse et le découragement à Gani-Gawané. On ne savait plus à quel génie se vouer et bientôt, il fallut aller dans les villages voisins quémander jusqu’au moindre grain de mil ou de sorgho. Nulle part, on n’était disposé à aider un village qu’on considérait comme maudit.

cyndirella122652839602gros.gifLes bergers de Gani-Gawané eux-mêmes, durent beaucoup s’éloigner pour trouver des pâturages encore verts. Un jeune berger à peine plus âgé qu’Adamou alla même jusqu’à s’approcher de la grotte perdue où l’orphelin avait trouvé refuge. Ses vaches paissaient paisiblement sur une étendue d’herbe bien verte proche de ces lieux quand l’une d’elle quitta le troupeau ; le petit berger la suivit et découvrit, tout étonné, au bas de la falaise où il se trouvait, une anfractuosité d’où sortait le son d’une voix humaine. Prêtant l’oreille, il fut stupéfait d’entendre ces maux : « Habitants de Gani-Gawané, maudits soyez-vous qui m’avez abandonné loin des hommes. Je suis seul loin de tout et sans la nourriture que je retire du fond de cette grotte, je n’aurais pu survivre à cet abandon. Que vos semences se noient sous les pluies d’hivernage, que la sécheresse fasse mourir les jeunes pousses, que les sauterelles dévorent ce qui reste sur pied. Puissent vos enfants en périr puisque vous ne faites pas l’effort de prendre soin des orphelins. Et toi, génie de cette grotte, fais que cette malédiction se réalise ! »

Le berger comprit bien vite qui parlait, il se souvenait d’Adamou dont il avait partagé les jeux et le reconnut vite comme l’auteur de ces malédictions.

cyndirella122652839602gros.gifAbandonnant sur le champ son troupeau, il courut au village informer le chef de ce qu’il venait de découvrir. Ce dernier n’eut pas de peine à reconnaître ses torts et appela le sorcier qui s’empressa de supplier le génie de la grotte. Pendant ce temps, tous les hommes du village se rendirent en cortège auprès d’Adamou et le ramenèrent bien vite à Gani-Gawané. Le chef du village le prit dans sa maison où il fut accueilli comme l’un de ses fils. Une grande pluie s’abattit aussitôt sur le village. C’est depuis ce jour que les orphelins sont traités avec soin et amour à Gani-Gawané.

*

bonnesemainpers.gif



MIAM-miam…CREPES marocaines

2s1smtk.gif

 CRÊPES MAROCAINES

***

*

 

Ingrédients

- 250 g de semoule fine de blé dur
- 45 cl d’eau tiède, ½ cac de sel
- 1 sachet de levure chimique, 8 g de levure fraîche.

****** 

PréparationMettre tout les ingrédients, dans l’ordre suivant, dans un robot : semoule, sel, les 2 types de levure, remuer… puis les 45cl d’eau tiède et mixer pendant 4 à 6 mn sans s’arrêter.
Verser l’appareil obtenu dans un saladier, le recouvrir d’un linge.
Laisser reposer pendant 15 mn.
Verser un peu de pâte dans une poêle anti-adhésive préchauffée ; laisser cuire sur feu moyen jusqu’à formation de bulles sur la surface de la crêpe.Attention !
surtout
- ne pas étaler la pâte avec le dos de votre louche (éviter un trou)
- cuire que d’un seul côté
- ne pas superposer les crêpes encore chaudes, car elles se colleraient entre elles.
Servir avec le complément favori : miel, nutella, beurre, confiture, compote, etc.

*

BON APPÉTIT ! 

*
bonwee.gif



BONNE ANNEE 2010 !

0ab19.gif

 

abcd.gif

*

Que vos heures soient belles !
Santé-Amour-Réussite
Fraternellement

*
Sabasavana

***
*

0aaatony9.gif0aaatony9.gif0aaatony9.gif



12

Gaullistes de Marseille |
Le gaulois fait des siennes |
DIA = A gauche toute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement des Autonomistes ...
| justiceetvaleurs
| actualité et infos décortiq...