ERITREA…Berceau ?

*

ERYTHREE

*

0a143.jpg

*

Selon les dernières découvertes, l’Ancêtre de l’humanité aurait été découvert dans ce pays.
Appelé « L’Homme de Buya », il aurait vécu entre 1 million et 600.000 ans avant notre ère…alors que ce pays était une vaste forêt avec fleuves.

*

0a28.gif0a24.gif

*

De nos jours ce pays de la Corne de l’Afrique,
(toujours si convoité pour des questions géostratégiques par les puissances mondiales),
couvre un territoire de 121.320km2 constitué :
- d’une côte aride et sablonneuse
- de haut plateau à climat tempéré
(1800/3000m)
- des îles Dahlak propices à la pêche

*

0a102.jpg

*

Les 5.028.475 habitants,
dont l’histoire (tradition orale), fut évoquée 2500 ans av.J.C. par les Egyptiens comme  »Pays des Dieux »(Nubie ?), puis par Eschyle (fragment 67),
sont les descendants du dernier royaume prestigieux des Aksoum (1er millénaire avant Jésus-Christ) parlant le Guèze…langue dont dérive la leur le Tigrinya.

Ils sont à 50% de Religion Chrétienne Orthodoxe d’Ethiopie (appelée copte par certains en Egypte)
et à 50 % musulmans sunnites.

*

0a32.jpg0afriq6.gif 0a121.jpg

*

Comme presque tous les pays africains, le pays a connu la colonisation.
Notamment,
- en 1869 lorsque l’Italie acheta au Sultan local la baie d’Assab ; la colonie étant formée le 1er janvier 1890 ;
- en 1941 quand les britanniques voulurent prendre le contrôle du secteur…qu’ils administrèrent jusqu’en 1952.

*

 0a292.jpg

*

En 1952, l’ONU décida de faire de ce territoire une Fédération Ethiopie-Erithrée.
Le gouvernement d’Addis Abeba abolit le fédéralisme en 1961, voulant unifier le pays.
Suivit une guerre civile jusqu’en 1991.

Finalement ce territoire obtint son indépendance de l’Ethiopie le 24 mars 1993 le président du Conseil italien Francesco Crispi officialisant son appellation (selon la racine grecque eruthros signifiant « rouge » comme la mer qui le borde).

Malheureusement,
des guérillas sporadiques continuent entre les deux composantes de ce peuple…

*

0a204.jpg 0a15.png 0a33.jpg0a132.jpg

*

De nos jours, le pays
- dont la capitale est Asmara
- république avec un parlement monocameral de 150 membres,
- administré selon 6 régions
(Centre, Anseba, Mer rouge méridionale, Mer rouge septentrionale, Nord, Gash Barka),
a 2 priorités :
1 - réaliser sur les versants montagneux  entre Asmara et Massaoua 40 000 km² de terrasses cultivables en fixant les eaux par la plantation de 20 millions d’arbres ;
2 - garder le contrôle du port d’Assab  pour conserver les revenus de sa raffinerie de pétrole

*

0a153.jpg 0a142.jpg0a112.jpg

*

Ce pays a le triste podium de la lanterne rouge de la Liberté de la Presse établi par Reporters sans frontières…dernière position…le plus censuré au monde.

Pour cacher les catastrophes humanitaires de la guerre fratricide au sujet du tracé de la frontière entre lui et l’Ethiopie ?
Selon les observateurs elle aurait fait 100.000 morts !
Et dans la mesure où l’arbitrage de l’ONU en 2003 a été rejeté par l’Ethiopie…on peu envisager le pire…d’autant que d’autres fronts s’ouvrent : Somalie et sur la frontière avec Djibouti.

*

0a27.gif0a27.gif

*

Il n’est jamais bon d’écarter la Presse !
Y compris en Afghanistan, etc.

*

0a283.jpg0a361.jpg0a341.jpg

*

Comme toujours les peuples souffrent !…
L’offensive de mai 2000 causa à elle seule 600M US$ de dégâts et diminua les récoltes de 62% … alors que l’agriculture apporte 80% du PIB.
Les familles fuient les zones de guérillas pour essayer de rejoindre les camps de réfugiés…
Les aides de la diaspora deviennent leur principal revenu.

*

0a183.jpg 0a192.jpg 0a161.jpg

*

Ses ressources inexploitées : cuivre, or, pétrole et gaz…doivent intéresser beaucoup de prédateurs…
Ne pourrait-on se demander qui arme ou jette de l’huile sur le feu ?

*

0a172.jpg0a241.jpg0a21.gif0a271.jpg

*

Quelques vidéos pour compléter

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a193.jpg

*

bonamitie.gif



VOMO la mouche

VOMO

LA MOUCHE

*

0a807.gifVomo  la Mouche vint un jour rencontrer Téré l’homme, dans sa solitude, et lui proposa de l’accompagner chez ses beaux-parents.
Vêtus d’habits neufs, ils se mirent tous deux en route au premier chant du Coq. Ils cheminèrent toute la matinée et atteignirent leur but quand l’astre du jour se trouva au milieu du ciel.

*

0a800.jpg0a800.jpg0a800.jpg

*

A leur arrivée, on leur dépêcha des sièges, on leur apporta un plat de pâte de sésame. Ils se lavèrent les mains et entamèrent le met. La mouche qui avait grandement faim mangeait vite. Téré  l’interrompit soudain :

- Tu manges vite, gourmande ! Ce plat est à nous deux. Alors dégustons le doucement.

Le plat terminé, les deux voyageurs décidèrent de rebrousser chemin. Ils saluèrent leurs hôtes et les quittèrent.

*

0a803.jpg0a803.jpg0a803.jpg

*

A mi-chemin, Téré se mit à se moquer de sa compagne :

- Tu as suffisamment mangé ? Pourquoi as-tu oublié de t’essuyer la bouche ? Regarde comment tu es laide en ce moment.

La mouche voulu se nettoyer. Crac !!! Son cou céda, sa tête tomba. Au lieu de plaindre le sort de la malheureuse, Téré éclata de rire. Dans son transport de joie, il heurta une souche et la déterra.

- Ne peux-tu pas regarder par terre quand tu marches ?
rétorqua le morceau de bois courroucé. Je me dresserais désormais sur ton chemin et sur celui des tiens aussi.

*

0a801.jpg0a801.jpg0a801.jpg

*

C’est depuis lors que nous butons contre des souches sur toutes les pistes.

*

0bonlundi20.gif



L’EGYPTE…pharaonnique ?

 

 L’EGYPTE

PHARAONNIQUE ?

*

0a10.gif

*

L’histoire de ce pays est si riche en évènements, cette Civilisation à tellement rayonné longuement sur les pays de la Mare Nostrum…qu’il est impossible d’en faire un résumé en une page !

Ce qu’il faut retenir ?
Une sommaire chronologie.

AVANT Jésus-Christ
- l’Egypte Antique (-50.000/-10.000)
- l’Egypte prédynastique (-5000/-2050)
- l’EMPIRE
  * Ancien
(-2650/-2152)
  * Moyen 
(-2065/-1785)
  * Nouvel
 (-152/-1085)
tous subissant des périodes intermédiaires (de troubles ?) ; partie enseignée dans nos collèges et qui faisaient rêver ma génération…

*

 0a36.jpg 0a30.gif 0a152.jpg

*

Les PÉRIODES
- Macédonienne (-332/-304)
- Ptolémaïque (-304/-30)
- Romaine (-30/+395)
- Byzantine (0395 à 0640).

Les dominations
- ISLAMIQUE de 640 à 1517
- OTTOMANE de 1517 à 1882
Le protectorat britannique à partir de 1882.

Le renouveau grâce à NASSER
http://osee.unblog.fr/2008/11/13 Egypte…rêvée
http://osee.unblog.fr/2009/01/15 Assouan.

*

0a111.jpg 0a14.bmp 0a131.jpg

*

Depuis 1953, l’Egypte est une République dont la  capitale est Le Caire.
Le territoire de 995.459km2, désertique à 94%, abrite 81.713.517 habitants regroupés le long du fleuve sauveur : le NIL !

Ce peuple qui apporta tant à l’humanité
grâce à 3 millénaires de quasi-stabilité, dont les vestiges impressionnent toujours les spécialistes modernes et restent une manne touristique bienfaitrice…
est plongé dans la misère, lui aussi, à cause des dogmes modernes du productivisme-prédateur-apatride !!!

*

0a18.bmp 0a22.bmp 0a21.bmp

*

Articles complémentaires
Saladin
http://osee.unblog.fr/2009/03/04
Hymne à ISIS
http://estcepossible.unblog.fr/2010/03/21
Cléopâtre
http://osee.unblog.fr/2009/08/10

*

 0a231.jpg

*

Les communautés étrangères parties lors de l’indépendance…le français garda quelque faveur.
l’Égypte, membre actif de la francophonie imposa notre langue dans tous les Traités internationaux relatifs à la crise du Proche-Orient, notamment grâce à Boutros Boutros Ghali, (copte ancien secrétaire général de l’ONU).

La France apporté beaucoup depuis Napoléon pour faire connaître cette Civilisation et jusqu’à ces dernières années la coopération entre nos deux pays était active :
- établissements scolaires divers (72 écoles bilingues)
- don de 500.000 ouvrages à la Bibliothéca Alexandrina
etc.
On estime que 1,7 millions d’élèves étudient le français en LV2.

*

0a42.bmp 0a41.bmp 0a40.bmp

*

Malheureusement, ces dernières années, corruptions etc… ont amené ce pays à la dérive.
Lui…le grenier à blé du continent africain et exporteur…a dû faire face à des émeutes de la faim…qui pourraient bien se reproduire…

*

0a481.jpg

*

Enfin
pour terminer sur une note plus gaie que les émeutes de la faim
 (dans un pays encore récemment grenier à blé de la région et exportateur de céréales !)
ou la misère du bidonville du Caire
(quartier des chiffonniers où oeuvra Soeur Emmanuelle
http://osee.unblog.fr/2008/10/21)

je dois reconnaître avoir eu 2 rêves de collégiennes
visiter la Grèce et l’Egypte
civilisations qui m’ont fascinée-émerveillée
l’un a pu être réalisé
l’autre ne devrait pas l’être
Dommage

*

 0a452.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a17.gif0a16.jpg0a17.gif

*

bonamitie.gif

 



CASE de pluie

 

LIEVRE MALIN

 

0a807.gifToutes les bêtes de la brousse se réunirent, disant qu’elles allaient faire une grande case à cause de la pluie. Mais le lièvre refusa de venir, disant qu’il était malade, chaque fois qu’on l’envoyait chercher.

Cependant, on termina la case et trois jours après la pluie commença à tomber. Le lièvre accourut au grand galop pour s’y réfugier, mais les autres bêtes l’en chassèrent, indignées.

*

0a800.jpg0a800.jpg0a800.jpg

*

Le lièvre resta donc dehors, exposé à la pluie, puis le soleil revint et toutes les bêtes se dispersèrent dans la brousse pour aller chercher leur nourriture.

Le lièvre, de son côté, se procura une très grosse flûte. Cinq jours après, la pluie commença à tomber. Le lièvre arriva en courant et entra le premier dans la case avec son instrument. Il chercha un coin où il se cacha bien.

*

0a803.jpg0a803.jpg0a803.jpg

*

Cependant, les autres bêtes entraient à leur tour. Quand elles y furent toutes, le lièvre se mit à jouer de la flûte avec violence, ce qui effraya tellement les bêtes qu’elles s’enfuiret en s’écrasant.
Dehors, cependant, elles finirent par s’arrêter et on se demanda :
-
Qu’y avait-il dans la case ?
- Je n’en sais rien, je n’en sais rien », répondaient les bêtes.

L’éléphant ordonna alors à l’outarde d’aller voir ce qu’il y avait.
Quand l’outarde arriva, le lièvre se remit à jouer de la flûte avec fureur et l’outarde, se sauvant, alla dire que la chose effroyable était toujours dans la case.

L’éléphant eut alors l’idée d’envoyer le chat qui, marchant sans bruit, pourrait arriver à la hutte sans donner l’alarme et verrait prudemment ce qu’il y avait dedans.
Le chat se cacha au bord de la porte et entendit de nouveau le bruit, le lièvre soufflant sans fin dans sa flûte. 
- Il n’y a pas moyen de rentrer, dit le chat. La chose redoutable fait toujours du bruit.

*

0a801.jpg0a801.jpg0a801.jpg

*

L’éléphant alors envoya la hyène.
En approchant de la case, celle-ci entendit du bruit et se sauva sans même aller jusqu’à la porte :
- Je suis entré dans la case, dit-il, et la chose a voulu me donner un coup de lance. Je me suis enfui, elle m’a poursuivi, mais n’a pas pu m’attraper. Enfin, bref, je suis sain et sauf et me voici.
- S’il en est ainsi, dit l’éléphant, il faut abandonner la case. N’y allons donc plus.

De ce jour, les animaux abandonnèrent la case au grand profit du lièvre qui en fit son lieu de refuge ordinaire pour les jours de pluie.

*

0bonlundi20.gif
 



MIAM-miam …YABRACK

2s1smtk.gif
 

*

INGRÉDIENTS

400 g de viande pour hacher, 1 oeuf
1 c-à-c de poudre de rose, sel, poivre
1 poignée de  riz, quelques feuilles de menthe fraîche
2 gousses d’ail pressées, 1 salade romaine

*

0a182.jpg0a171.jpg0a101.jpg

*

- Laver/blanchir les feuilles de salade.
- Hacher la viande avec les épices, l’ail et l’oeuf.
- Ajouter le riz.
- Former des boules, les mettre dans une feuille de salade, bien fermer.
- Cuire dans une sauteuse avec une cuillère d’huile et un peu d’eau salée.

*

0a221.jpg 0a203.jpg 0a23.jpg

 

BON APPÉTIT !

*

0abonwwekd.gif



Djibouti…pécher ?

 

 AMATEUR de PECHE ?

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Vous auriez envie d’un tel trip ?

*

0abjsabalion.gif



FERRAT ? 400 enfants noirs

0abjmercisaba.gif

*

Ce mardi est porté en terre

Jean Ferrat

qui écrivit-composa-chanta
de beaux textes comme la chanson suivante

*
***

0a52.jpg0a52.jpg0a52.jpg
*

Quatre cents enfants noirs
Dans un journal du soir
Et leur pauvre sourire
Ces quatre cents visages
A la première page
M’empêchent de dormir

Toi tu dors près de moi
Heureuse et je le sais
Tu dors comme autrefois
Moi aussi je dormais
Si la nuit est venue
Pourtant Paris n’est plus
Qu’un effrayant silence

J’attends que le jour vienne
J’attends que l’on éteigne
J’attends qu’un oiseau chante
Qu’un oiseau chante

Quatre cents enfants noirs
Sans manger et sans boire
Avec leurs grands-yeux tristes
Ces quatre cents prières
Dans un hebdomadaire
Rappellent qu’ils existent

Toi  tu dors malgré tout
De ton sommeil heureux
Tu dors et tout à coup
Je suis seul avec eux
Le soleil s’est levé
L’arroseur est passé
A Paris c’est dimanche

Ceux qui veillaient s’endorment
Ceux qui dormaient s’étonnent
Quelque part rien ne change
Rien ne change
Rien ne change

*

0a70.jpg

*

Si…ça change
40 ans plus tard…
ils sont des millions à mourir de guerres-faim-abandon
alors que les richesses de leur pays
enrichissent des sociétés-apatrides-prédatrices

*

0a64.jpg0agifafriq8.gif0a22.gif



DJIBOUTI…occupée ?

*

DJIBOUTI

MILITARISEE ?

*

0a18.gif

*

Le 27 juin 1977

le territoire des Afars et des Isars
obtient son indépendance de la France

Pays et capitale DJIBOUTI
est-il devenu le point stratégique important du monde ?

*
***
*

DJIBOUTI...occupée ? dans Pays 0bouNapoléon signa en mars 1862 un
Traité de Paix et d’Amitié perpétuelle
avec les chefs dinakils (afars) de la région d’Obock.

De plus, en échange d’une redevance il obtint l’autorisation de mouillage
du Ras Doumeira
(nord)
au Ras Ali (sud).

Mais une expansion suivit sur le territoire environnant, jusqu’à une entente avec les britanniques pour le partage des lieux…

Les français créèrent alors (1896)  le port de Djibouti.
Après la pose du Chemin de fer reliant la capitale à Adis Abeba, (entre 1898-1917), la ville prospéra et des artisans yéménites, pakistanais vinrent s’installer. De 1918 à 1939 l’importance s’accrue encore avec l’exploitation des salins.
Malheureusement le blocus anglais durant la 2ème guerre mondiale affama la population ; devenu port-franc en 1949 le franc de Djibouti fut rattaché au dollar.

*

0bou5.jpg0bou7.jpg0bou3.jpg0bou44.jpg

*

Le territoire fait 23.600 km2, abrite 638.000 habitants (20h/km2) dont l’espérance de vie est de 53 ans  pour les femmes (taux de fécondité de 5,72) pour 49 ans chez les hommes.
L’économie est essentiellement tertiaire (82% du PIB), avec un peu d’industrie (15%) et une agriculture inexistante (3%)…ses données expliquent le taux de chômage de 70%.

*

0bou11 dans PaysLes Américains sont en “guerre contre la terreur”.
C’est pour cela que le camp Lemonier, qu’ils louent à l’Etat djiboutien, pourrait aussi bien être situé à Bagdad.
C’est un camp retranché, défendu par un double mur d’enceinte, avec des miradors, des chicanes de béton, des rangées de barbelés, et des soldats fortement armés, en casque lourd et gilet pare-balles. Comment douteraient-ils d’être dans un environnement hostile ? 
(
Écrit un correspondant de Washington).

Mais le fait est que le 11 décembre 2002
Donald
Rumsfeld a annoncé l’installation officielle de 900 soldats dans le camp Lemonier ; parallèlement à l’installation d’une radio émettant en arabe et en anglais…s’imposant à la France…sans réaction de celle-ci.

Pourtant les enjeux sont grands, les partenaires puissants et déterminés comme la Chine qui a des accords avec Djibouti…fêtés en janvier 2009, à son Ambassade, avec des déclarations assez perturbantes du Président de la République Ismaïl Omar Guelleh :

0bou66Je me réjouis également de constater que nos deux pays, attachés au principe de multilatéralisme, ont des vues convergentes sur les grandes questions régionales et internationales ….(au cours de ces 30 dernières années)  “couronnés de succès dans tous les domaines”…
Je forme le vœu que la coopération entre nos deux pays s’installe durablement dans le cadre actuel des relations gagnant-gagnant qui la caractérise. Vive l’amitié et la coopération entre Djibouti et la Chine. “

*

0bou77La France a une base militaire de 2900 soldats.

Soit :
- des commandos marins
- une 1/2 brigade de la Légion
- une force navale
- le 5° régiment interarmées d’Outre Mer
- la base aérienne 188 (escadron de chasse 03.011 – Corse ; une dizaine d’avions de combat et d’hélicoptères ; un avion de patrouille Atlantique 2).

*

0bou33La plus ancienne présence sur le territoire, celle qui a le plus contribué au démarrage du pays (aide économique-alimentaire-lycée Joseph Kessel, etc…) n’est-elle pas sur le point de perdre sa place sur cet échiquier ?
La Chine convoite de plus en plus les matières premières du continent …et sa gourmandise commence à inquiéter les peuples africains.
Les américains, officiellement au nom de la guerre contre le terrorisme, pensent que tous les coups sont permis…

*

0a60.jpg 0a49.jpg 0a551.jpg

*

Dans la mesure où
- les officiers français ne sont pas conviés aux réunions de “sécurité” américaines,
- le Pentagone vient de renouveler un bail de 5 ans (avec option pour 10 années supplémentaires)
tout en multipliant la surface de sa base par 5…
- La zone est une des plus fréquentées par tous les services secrets de tous les pays
(surveillance du détroit de Mandeb où passent les pétroliers)
- les américains qui ont déjà doublé leurs effectifs, sont très bien équipés…et semblent vouloir installer un QG décentralisé de l’Africom…
on peut se demander si la France ne va pas finir de perdre tout prestige ou influence dans cette zone stratégique que le Pentagone considère un peu comme l’Irak ou l’Afghanistan

 *

0a70.png  0a80.jpg 0a59.jpg

*

Vidéos complémentaires

*

http://www.dailymotion.com/video/x4qxq2

*

0a37.jpg 0a48.jpg 0a37.jpg

*

http://www.dailymotion.com/video/x1we9v

*

0a39.jpg  0a421.jpg 0a34.jpg

*

[gv data= »http://www.youtube.com/?v=

Affaire Borrel
envoyé par laVielesGens.« ][/gv]

*

http://www.dailymotion.com/video/xc5d4l

*

0a19.jpg

*

bonamitie.gif



YAMMA et Gabasse

 

 YAMMA et GABASSE

*

 

YAMMA et Gabasse dans Contes 0a807Yamma et Gabasse étaient amis et comme leur propre mère, rivalisaient pour savoir lequel serait capable de faire le plus de mal possible.

Éduqués dans le désir d’agir pour le malheur des autres, ils cherchaient toujours quelle mauvaise plaisanterie ils pourraient réaliser pour nuire à leurs proches.

Ils décidèrent un jour de cultiver chacun un champ de mil. Avant la récolte, Yamma dut partir en ville et, craignant de ne pouvoir faire sa récolte à temps, il dit à Gabasse :

Quand mon mil mûrira, tu le récolteras et tu placeras le produit de cette récolte dans mon grenier.

Gabasse promit d’agir au mieux mais il retomba bien vite dans ses travers habituels. Il n’attendit pas que le mil mûrisse. Il coupa les épis encore verts et les mit dans le grenier de Yamma. Il se garda évidemment d’en faire autant dans son champ.

*

0a800.jpg0a800.jpg0a800.jpg

*

Quand Yamma revint de la ville, il passa aussitôt dans son champ pour constater l’état de sa récolte.
Quand il vit que ses tiges de mil avaient été coupées avant maturité et que le champ voisin, celui de Gabasse, était encore plein de tiges aux épis lourds, il comprit la mauvaise farce qui lui avait été jouée.
Il n’hésita pas un instant, creusa un trou sous le grenier de son compère et y enterra une somme importante d’argent.

Le lendemain, au petit matin, Yamma invita Gabasse à passer dans leurs champs pour voir où en était la maturité de leurs épis.
Gabasse, ne sachant pas que son voisin était déjà passé la veille dans son champ, accepta, en riant sous cape à la pensée de la déception à laquelle il ne manquerait pas d’assister.

*

 0a803.jpg0a803.jpg0a803.jpg

*

Les deux amis arrivés aux champs, durent constater les dégâts, mais Yamma ne montra pas un seul signe de déception, il ne s’irrita pas le moins du monde, laissant Gabasse fortement décontenancé. Il se contenta de désigner son grenier en disant :

Bah ! Tu as bien fait, j’attendrai la fortune moins longtemps. Voici en effet ce que j’ai appris en ville et que j’ai pu constater par moi-même : si on brûle un grenier plein, on pourra déterrer de l’argent dans la terre que surplombait le grenier avant l’incendie.

*

0a801.jpg0a801.jpg0a801.jpg

*

Yamma mit donc aussitôt le feu à son grenier.
Les deux compères creusèrent ensuite le sol encore brûlant de braises et, bien entendu, trouvèrent l’argent qui y avait été déposé la veille. 
Gabasse surpris, s’empressa de récolter son mil qui d’ailleurs était à maturité. Il en emplit son grenier qu’il décida de brûler aussitôt.

Mais, à l’emplacement de son grenier, il ne trouva que des cendres.

*

0bonlundi20.gif



MIAM-miam Poissons-Mbongolo

2s1smtk.gif

 INGRÉDIENTS
*
6 poissons moyens
1/2 l d’huile de palme
3 oignons, 5 tomates, 3 gousses d’ail, 1 poivron, 1 poireau
1 piment, sel, eau
*
0a202.jpg0a191.jpg0a181.jpg
*
Épices indigènes
2 mbongolo
(piment doux), 5 cm3 d’esese (piment vert), 1 bobimbi
4 à 5 pébé, 20 à 25 grains de Njansang, 15 grains de lobé
(poivre noir)
1 brin de Nikotimandjo
*

0a17.jpg0a17.jpg0a17.jpg

*

- Écailler-vider les poissons, 
- Couper en morceaux de 5 cm, laver-laisser-tremper pendant 10 mn.

- Mettre dans une poêle une cuillère d’huile de palme, ajouter Njansang-pébé débarrassé de sa coque, frire pendant 5 mn.

- Brûler le Mbongolo légèrement, afin qu’il devienne un peu noir, ainsi que le bobimbi.
- Râper afin d’obtenir une poudre fine (3 c), casser-retirer les grains du Mbongolo. Oter la peau des esese.
- Ecraser les condiments dans le mixer.

- Écraser aussi tomates-ail-poivrons-persil-poireau-Nikotimandjo-piment et le lobé.

- Retirer les morceaux de poisson de l’eau, égoutter, verser les condiments écrasés, ajouter sel, tourner pour homogénéiser le mélange.

- Mettre de l’huile de palmedans une marmite faire  revenir les poissons, couvrir et laisser cuire 25mn.

*
0a282.jpg0a291.jpg0a282.jpg
*
BON APPÉTIT

*
***
*

0abonwwekd.gif

 



12

Gaullistes de Marseille |
Le gaulois fait des siennes |
DIA = A gauche toute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement des Autonomistes ...
| justiceetvaleurs
| actualité et infos décortiq...