AHMED, berger nomade

*
***
*

AHMED
le berger nomade

*
***
*

 

AHMED, berger nomade dans Contes 0a807Le désert avait, cette année-là, changé de visage, la couleur jaune ocre des dunes avait laissé la place au joli vert d’un tapis végétal abondant. Les lits des oueds étaient pleins d’eau et ça et là, on apercevait des flaques d’eau dans le creux des dunes.

C’était une année de rêve pour Ahmed, le berger nomade, et pour tous les habitants du désert. Ahmed n’avait plus besoin de suivre à longueur de journée son troupeau de chameaux à la recherche de pâturage ; l’herbe était partout. Ahmed était déchargé du travail, il pouvait rester tranquillement sous sa tente, siroter son thé à la menthe ou se promener sur les dunes.

*

0a8.gif

*

Une après-midi, Ahmed sort de sa tente, il marche un long moment sur la crête des dunes et soudain, il se pose sur le sommet d’une dune et fixe l’horizon au loin. Sans se départir de sa contemplation, il regarde en dessous de lui dans le creux de la dune, et là, il voit une flaque d’eau, dans laquelle flotte quelque chose de blanc. Intrigué, il descend de la dune, s’en approche et s’aperçoit qu’il s’agit d’un crâne humain.

- Un crâne humain qui est-ce qui a pu amener ce crâne-la ici ? A ce que je sache il n y a pas de cimetière dans les parages.
A sa grande surprise il entend le crâne lui dire :
- Eh homme, moi, c’est la parole qui m’a amené ici !
- Un crâne humain qui parle, s’exclame t-il de nouveau, cette nouvelle il faut que je l’apporte au roi.

Il prend ses jambes à son cou et s’en va directement au palais. Il y arrive et s’écrie au roi,
- J’ai vu de mes yeux, ai entendu de mes oreilles une chose extraordinaire, j’ai vu un crâne humain qui parlait!
- Tu me prends pour un fou ou pour un imbécile ?
- Je ne dis que la vérité sir.
- Si tu dis la vérité, reprend le roi tu seras récompensé, mais attention si tu mens, je te ferais couper la tête.
- Je dis vrai, Sir, je dis vrai. Le roi et tous les gens du royaume accompagnent Ahmed, pour découvrir la nouvelle. Aussitôt arrivé sur les lieux Ahmed se précipite sur le crâne :
- Crâne, voici le roi et tous ces gens qui sont là pour t’entendre, parle leur comme tu m’as parlé tout a l’heure!
Le crâne reste silencieux.
- Parles insiste Ahmed, vas- y parles leur ! Le crâne reste muet.

*

0a10.gif

*

Comme promis, le roi ordonne à un de ses bourreaux de lui trancher la tête.
Ce dernier l’amène jusqu’au sommet de la dune et slash il lui coupe la tête.
Sa tête roule et vient cogner le crâne qui était dans l’eau. Alors, le crâne lui demande:
- Oh tête qui t’a mené ici, et la tête de dire :
- La parole.

Le premier qui respire ira au Paradis.

*
***
*

bondimanchejoliecarte10.jpg



Laisser un commentaire

Gaullistes de Marseille |
Le gaulois fait des siennes |
DIA = A gauche toute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement des Autonomistes ...
| justiceetvaleurs
| actualité et infos décortiq...