KOUMBA …la sage

*
***
*

KOUMBA

amoul n’dève

*
***
*

KOUMBA ...la sage dans Contes 0a807C’est l’histoire d’une petite fille qui s’appelait Koumba.
Sa mère s’appelait N’deye Dèm et son père s’appelait Mamadou.
Tous les trois étaient heureux.
Mais malheureusement, N’dèye Dèm mourut.
Depuis ce jour, on appelait Koumba « Koumba amoul n’dèye »
(Koumba n’a pas de mère).

* 

0a261.bmp

*

Son père se remaria.
La belle-mère de Koumba amoul n’dèye eut une petite fille qu’elle appela également Koumba mais celle-ci, on l’appelait « Koumba am n’dèye » (Koumba a une mère).
Elle était impolie et avare, c’était le contraire de Koumba amoul n’dèye.
La mère de la seconde Koumba était elle aussi méchante, elle maltraitait Koumba amoul n’dèye.
Un jour, elle l’appela et lui dit de laver dans la mer un pagne noir pour le rendre tout blanc, et c’est ce qu’elle fit.  

*

0a16.bmp

*

Quand elle fut dans la forêt, elle aperçut une marmite qui lui parlait, elle lui dit « bonjour » et la marmite lui promit d’exaucer ses voeux.

Elle poursuivit sa route et vit un jeune homme.
Elle le salua également et lui demanda à manger.
Il l’amena chez lui et lui dit de faire attention car dans sa famille, ils étaient des sorciers et mangeaient les humains.
Chaque fois qu’elle entendrait du bruit, elle devrait se cacher. Quelques heures plus tard, la famille revint de la chasse. Ils sentirent l’odeur de la chair humaine.
Mais le petit garçon lui avait recommandé de se cacher, et c’est ce qu’elle fit.

*

0a201.bmp

*

Ensuite, elle mit des moustiques dans le lit des parents.
Ils souffrirent toute la nuit et furent TRÈS pressés d’aller à la chasse. Quand le petit garçon se réveilla, il prit un grain de blé et dit à la petite fille de le pilonner.
Dès qu’elle commença, le blé se mit à monter, à monter et elle le mangea.
Ensuite, elle partit et dit « au revoir » au petit garçon en se dépêchant, quand soudain, elle aperçut la mer où elle devait laver son pagne…

*

0a800 dans Contes

*

Mais elle vit aussi la tombe de sa mère, et sur la tombe, un pagne blanc comme neige !!
Elle jeta le pagne noir et s’en alla chez sa belle-mère.
Au chemin du retour, elle aperçut un gros coffre rempli d’or et d’argent.
Elle le porta à sa belle-mère. Celle-ci fut paralysée et comme elle préférait Koumba am n’deye, elle l’appela pour qu’elle fasse le même parcours que sa soeur.

Mais en route, elle fut dévorée par le petit sorcier car elle était impolie.
Un corbeau passant prit son coeur et le ramena chez sa mère.
Celle-ci pleura sa fille.

Mais depuis ce jour, Koumba amoul n’deye ne fut plus jamais maltraitée.

*
***
*

bondimanchejoliecarte10.jpg

*



Laisser un commentaire

Gaullistes de Marseille |
Le gaulois fait des siennes |
DIA = A gauche toute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement des Autonomistes ...
| justiceetvaleurs
| actualité et infos décortiq...