ETHIOPIE…royaume ?

 

ETHIOPIE

l’un des plus anciens royaumes du monde ?

*
***
*

0a10.gif

*

Comme l’Erythrée, territoire dont elle a été récemment séparée, l’Ethiopie serait le berceau de l’Humanité…comme en témoignerait la découverte du squelette de la célèbre Lucy.

Les scientifiques supposent que les hommidés apparurent dans cette zone vers 3/4 millions d’années avant J.C.
Certain ?
Le pays est évoqué par le prophète Mésopotamien Mani et plus tard par Homère dans « L’illiade et l’odyssée« .

*

0a72.jpg0a69.jpg0a74.jpg

*

 Evidemment le pouvoir passa, au fil des siècles, dans de nombreuses mains ; les royaumes prirent différents noms, mais l’Histoire retient qu’au III° siècle le Royaume Aksoum  était une des 4 puissances du monde.

Remarquable aussi :
- le pays garda toujours sa souveraineté, y compris lors du démembrement de l’Afrique au XIX° siècle !
- c’est la nation la plus anciennement chrétienne après l’Arménie !

*

0a20.jpg0a36.jpg0a22.jpg0a40.jpg

*

État indépendant le plus vieux d’Afrique…plus de 3000 ans…il dû se défendre au XX° siècle contre  les convoitises Égyptiennes (au Nord), les ambitions italiennes (Erythrée), et le problème  Madhiste.

Son dernier Empereur ?
Hailié Sélassier 1er, ancien gouverneur de Hararghe, 25ème et dernier roi de la dynastie Salominide.

*

0a81.jpg0a77.jpg 0a75.jpg0a80.jpg0a83.jpg

*

Le dernier Négus, Roi des Rois, apporta beaucoup à son pays.
Choisit en 1926, il en fit un Etat Laic, participa à la Société des Nations (1923), fut un des 52 membres fondateurs de l’ONU…et travailla pour la promotion d’une assemblée africaine l’OUA (Union de l’Afrique de l’Ouest).

Destitué en 1974 au cours d’une révolution
l’Ethiopie  connu alors le terrible gouvernement d’une junte militaire dictatoriale (équipée par Cuba et l’URSS ?).

*

 0a11.gif0a17.jpg0a14.gif

*

Suivit un régime démocratique, servi par une nouvelle constitution, faisant de l’Ethiopie un État fédéral renforçant les compétences des provinces.

Malheureusement, certaines veulent leur indépendance…morcelant cet ancien empire.
Les partis indépendantistes « à la mode »…
l’Erithrée déclare son indépendance en 1993…
entraînant une guerre civile terrible (1998 à 2000) faisant plus de 80.000 morts.

Ne peut-on peut se demander
Qui tire les ficelles ?

*

0a11.png

*

Car le pays a de grandes ressources naturelles
Attirant d
e nombreuses compagnies mondialistes…

*

D’une superficie de 1,14 millions de km2,
(65% de terres arables bénéficiant de 14 rivières importantes)
d’une économie encore largement agricole(47% du PIB) avec d’appréciables ressources animales :
- 27 millions de bovins  
- 24 millions d’ovins
- 18 millions de caprins
pour lesquelles l’Ethiopie  se place au 1er rang des pays africains (10°au niveau mondial).

*

0a88.jpg

*

Malheureusement la déforestation,
accrue au cours du XXe siècle,

devient un problème environnemental majeur
(40% du territoire au XX° siècle contre 3% en 2007).

Les ressources géologiques sont importantes :
- or
(43 millions de dollars de recettes d’exportations en 2009-10)
- gaz naturel,
- fer, étain, lignite, potassium etc
- pierres
(opale, topaze olivine, corindon)
- métaux rares
 (notamment tantale nécessaire à l’ électronique grand public, pour un revenu de 4 millions en 2009-10)
- minerais industriels
etc.

*

0a70.jpg0a50.jpg0a6.jpg

*

En plus le pays à de fortes potentialités en
Or noir & Gaz
Or vert (café)

*

En effet avec 5 bassins sédimentaires riches en hydrocarbures :
- Ogaden (21 blocs attribués Petronas/malaysie, Pexco/Pays bas, Lundin east africa/suede, South West Energy/Hong-Kong, Afar Explorer/USA)
Gambela (forages par lescanadiens, chinois, malaysiens)
Omo ; Abay ; Tigré
les explorations pétrolières débutent en 2000 avec l’implantation de la compagnie américaine Hunt Oil.
En 2009, 11 compagnies étaient implantées.
(Depuis 2007, le gouvernement prévoit de donner d’autres concessions dans les pays du centre du pays suscitant le mécontentement des citoyens…; ceux de l’Ogaden s’impliquant dans un mouvement séparatiste contre la déforestation massive et le déplacement des population…allant jusqu’à des actions violentes comme celle contre une exploitation chinoise faisant 74 morts en 2007)

GAZ ?
Potentiel estimé : 113 milliards de tonnes ;
plus 253 milliards de tonnes de schistes bitumeux.
174 licences d’explorations ont été accordées ; partagées entre 90 compagnies étrangères et quelques investisseurs locaux. Pour l’instant l’Éthiopien’appartient pas à l’OPEP.

*

0a9.gif

*

Gouvernement corrompu
Ressources spoliées
Famine

*

Comme souvent dans le monde,
en Afrique en particulier,
la forte croissance ne bénéficie pas à toute la population. Aussi, les 85 237 338 habitants souffrent-ils et meurent-il de malnutrition.  

Alors, la 5° plus forte croissance mondiale en 2010 (The Economist), à 2 chiffres pour la 7° année consécutive, va-t-elle se retrouver sur les comptes des Paradis fiscaux ?

*

0a15.png

*

L’Etat a donc dû intervenir :
- en freinant directement les prix
- en interdisant certaines exportations (mais)
- en distribuant des produits aux plus pauvres (blé, huile)

Plus de la moitié des exportations (progression de 18,05% en 2006-07 -  1,2 milliard de dollars) sont destinées à l’UE (dont 1/3 de café)…; 1/3 à l’Asie.

Des programmes sont en cours pour réduire la pauvreté mais il reste 26% de chômeurs (40% dans la capitale Addis Abeba).

*

Image de prévisualisation YouTube

 

*

Les résultats économiques en Éthiopie sont controversés.

Le premier ministre éthiopien, Meles Zenawi dénonçant dès 2003 des « pressions exercées par le FMI sur le gouvernement pour vendre ses entreprises publiques, mais nous résisterons à ces mesures qui pourraient provoquer l’effondrement de notre économie ».

Pour les spécialistes, l’Éthiopie est un exemple flagrant des dérives de la mondialisation…montrant du doigt le FMI dont les exigences freinent les progressions sociales

 *

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Enfin
d’une part
les alter-mondialistes, les ONG dont OXFAM :
« le café est une véritable mine d’or pour les torréfacteurs internationaux…tandis que les producteurs …ne reçoivent qu’environ 6 % de la valeur du paquet de café vendu dans les supermarchés et les épiceries »..
En 2005 le documentaire Black Gold sur les conditions d’exploitation du café en Éthiopie par les multinationales suscita une polémique entre l’Éthiopie et l’Association nationale de Café américaine (National Coffee Association) s’opposant la labellisation du café…
mesure qui pourrait rapporter 88 millions de dollars par an à l’Éthiopie.

D’autre part,
l’achat de terres agricoles à grande échelle par des investisseurs étrangers, avec des populations insuffisamment indemnisées et le transfert du patrimoine national ne s’apparent-t-il pas à du néo-colonialisme ?

*
***
*

http://www.dailymotion.com/video/xc49ax

*
***
*

0a61.jpg0a60.jpg 0a68.jpg 0a64.jpg

 *

 Image de prévisualisation YouTube

*

 0a56.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

0a60.jpg 0a58.jpg 0a9.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

0a20.jpg 0a59.jpg 0a23.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

0a55.jpg 0a41.jpg 0a21.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

0a78.jpg

*

ETHIOPIE...royaume ? dans Pays bonamitie

SENEGAL : Wade…vide ?

 

 ABDOULAYE WADE

VIDE-T-IL

les caisses de l’Etat ?

*

0a8.jpg

*

Dix-neuf chefs d’État africains, soit plus d’un tiers des dirigeants du continent, étaient présents samedi à Dakar pour l’inauguration du monument controversé de la Renaissance africaine, construite par des Nord-Coréens et plus haute que la statue de la Liberté de New York.

« L’Afrique s’est appropriée ce monument. Il est rare de voir un seul pays accueillir plus d’une dizaine de chefs d’Etat pour ce genre d’événement. Cela témoigne de leur adhésion« , s’est félicité à l’AFP Mamadou Bamba Ndiaye, le porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade.

*

0a11.jpg

*

Il a notamment cité le président en exercice de l’Union africaine (UA) et chef de l’Etat du Malawi Bingu wa Mutharika et le président de la Commission de l’UA Jean Ping (Gabon).

Les présidents du Bénin, Cap Vert, Congo (Brazzaville), Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Liberia, Mali, Mauritanie, Zimbabwe notamment, avaient effectué le déplacement ainsi que des artistes comme Manu Dibango et Akon.

*

0a91.jpg0a10.jpg

*

Cette inauguration constitue le point d’orgue du cinquantenaire de l’indépendance de cette ancienne colonie française d’Afrique de l’Ouest, réputée pour sa stabilité politique.

Le président sénégalais est arrivé vers 17H00…/…
Lire la suite dans « La dépêche »

*

0a7.jpg

ERITREA…Berceau ?

*

ERYTHREE

*

0a143.jpg

*

Selon les dernières découvertes, l’Ancêtre de l’humanité aurait été découvert dans ce pays.
Appelé « L’Homme de Buya », il aurait vécu entre 1 million et 600.000 ans avant notre ère…alors que ce pays était une vaste forêt avec fleuves.

*

0a28.gif0a24.gif

*

De nos jours ce pays de la Corne de l’Afrique,
(toujours si convoité pour des questions géostratégiques par les puissances mondiales),
couvre un territoire de 121.320km2 constitué :
- d’une côte aride et sablonneuse
- de haut plateau à climat tempéré
(1800/3000m)
- des îles Dahlak propices à la pêche

*

0a102.jpg

*

Les 5.028.475 habitants,
dont l’histoire (tradition orale), fut évoquée 2500 ans av.J.C. par les Egyptiens comme  »Pays des Dieux »(Nubie ?), puis par Eschyle (fragment 67),
sont les descendants du dernier royaume prestigieux des Aksoum (1er millénaire avant Jésus-Christ) parlant le Guèze…langue dont dérive la leur le Tigrinya.

Ils sont à 50% de Religion Chrétienne Orthodoxe d’Ethiopie (appelée copte par certains en Egypte)
et à 50 % musulmans sunnites.

*

0a32.jpg0afriq6.gif 0a121.jpg

*

Comme presque tous les pays africains, le pays a connu la colonisation.
Notamment,
- en 1869 lorsque l’Italie acheta au Sultan local la baie d’Assab ; la colonie étant formée le 1er janvier 1890 ;
- en 1941 quand les britanniques voulurent prendre le contrôle du secteur…qu’ils administrèrent jusqu’en 1952.

*

 0a292.jpg

*

En 1952, l’ONU décida de faire de ce territoire une Fédération Ethiopie-Erithrée.
Le gouvernement d’Addis Abeba abolit le fédéralisme en 1961, voulant unifier le pays.
Suivit une guerre civile jusqu’en 1991.

Finalement ce territoire obtint son indépendance de l’Ethiopie le 24 mars 1993 le président du Conseil italien Francesco Crispi officialisant son appellation (selon la racine grecque eruthros signifiant « rouge » comme la mer qui le borde).

Malheureusement,
des guérillas sporadiques continuent entre les deux composantes de ce peuple…

*

0a204.jpg 0a15.png 0a33.jpg0a132.jpg

*

De nos jours, le pays
- dont la capitale est Asmara
- république avec un parlement monocameral de 150 membres,
- administré selon 6 régions
(Centre, Anseba, Mer rouge méridionale, Mer rouge septentrionale, Nord, Gash Barka),
a 2 priorités :
1 - réaliser sur les versants montagneux  entre Asmara et Massaoua 40 000 km² de terrasses cultivables en fixant les eaux par la plantation de 20 millions d’arbres ;
2 - garder le contrôle du port d’Assab  pour conserver les revenus de sa raffinerie de pétrole

*

0a153.jpg 0a142.jpg0a112.jpg

*

Ce pays a le triste podium de la lanterne rouge de la Liberté de la Presse établi par Reporters sans frontières…dernière position…le plus censuré au monde.

Pour cacher les catastrophes humanitaires de la guerre fratricide au sujet du tracé de la frontière entre lui et l’Ethiopie ?
Selon les observateurs elle aurait fait 100.000 morts !
Et dans la mesure où l’arbitrage de l’ONU en 2003 a été rejeté par l’Ethiopie…on peu envisager le pire…d’autant que d’autres fronts s’ouvrent : Somalie et sur la frontière avec Djibouti.

*

0a27.gif0a27.gif

*

Il n’est jamais bon d’écarter la Presse !
Y compris en Afghanistan, etc.

*

0a283.jpg0a361.jpg0a341.jpg

*

Comme toujours les peuples souffrent !…
L’offensive de mai 2000 causa à elle seule 600M US$ de dégâts et diminua les récoltes de 62% … alors que l’agriculture apporte 80% du PIB.
Les familles fuient les zones de guérillas pour essayer de rejoindre les camps de réfugiés…
Les aides de la diaspora deviennent leur principal revenu.

*

0a183.jpg 0a192.jpg 0a161.jpg

*

Ses ressources inexploitées : cuivre, or, pétrole et gaz…doivent intéresser beaucoup de prédateurs…
Ne pourrait-on se demander qui arme ou jette de l’huile sur le feu ?

*

0a172.jpg0a241.jpg0a21.gif0a271.jpg

*

Quelques vidéos pour compléter

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a193.jpg

*

bonamitie.gif

YAMMA et Gabasse

 

 YAMMA et GABASSE

*

 

YAMMA et Gabasse dans Contes 0a807Yamma et Gabasse étaient amis et comme leur propre mère, rivalisaient pour savoir lequel serait capable de faire le plus de mal possible.

Éduqués dans le désir d’agir pour le malheur des autres, ils cherchaient toujours quelle mauvaise plaisanterie ils pourraient réaliser pour nuire à leurs proches.

Ils décidèrent un jour de cultiver chacun un champ de mil. Avant la récolte, Yamma dut partir en ville et, craignant de ne pouvoir faire sa récolte à temps, il dit à Gabasse :

Quand mon mil mûrira, tu le récolteras et tu placeras le produit de cette récolte dans mon grenier.

Gabasse promit d’agir au mieux mais il retomba bien vite dans ses travers habituels. Il n’attendit pas que le mil mûrisse. Il coupa les épis encore verts et les mit dans le grenier de Yamma. Il se garda évidemment d’en faire autant dans son champ.

*

0a800.jpg0a800.jpg0a800.jpg

*

Quand Yamma revint de la ville, il passa aussitôt dans son champ pour constater l’état de sa récolte.
Quand il vit que ses tiges de mil avaient été coupées avant maturité et que le champ voisin, celui de Gabasse, était encore plein de tiges aux épis lourds, il comprit la mauvaise farce qui lui avait été jouée.
Il n’hésita pas un instant, creusa un trou sous le grenier de son compère et y enterra une somme importante d’argent.

Le lendemain, au petit matin, Yamma invita Gabasse à passer dans leurs champs pour voir où en était la maturité de leurs épis.
Gabasse, ne sachant pas que son voisin était déjà passé la veille dans son champ, accepta, en riant sous cape à la pensée de la déception à laquelle il ne manquerait pas d’assister.

*

 0a803.jpg0a803.jpg0a803.jpg

*

Les deux amis arrivés aux champs, durent constater les dégâts, mais Yamma ne montra pas un seul signe de déception, il ne s’irrita pas le moins du monde, laissant Gabasse fortement décontenancé. Il se contenta de désigner son grenier en disant :

Bah ! Tu as bien fait, j’attendrai la fortune moins longtemps. Voici en effet ce que j’ai appris en ville et que j’ai pu constater par moi-même : si on brûle un grenier plein, on pourra déterrer de l’argent dans la terre que surplombait le grenier avant l’incendie.

*

0a801.jpg0a801.jpg0a801.jpg

*

Yamma mit donc aussitôt le feu à son grenier.
Les deux compères creusèrent ensuite le sol encore brûlant de braises et, bien entendu, trouvèrent l’argent qui y avait été déposé la veille. 
Gabasse surpris, s’empressa de récolter son mil qui d’ailleurs était à maturité. Il en emplit son grenier qu’il décida de brûler aussitôt.

Mais, à l’emplacement de son grenier, il ne trouva que des cendres.

*

0bonlundi20.gif

COTE d’IVOIRE…voir ?

 

COTE D’ IVOIRE

*
***
*

0a29.jpg

*

Le territoire de la Côte d’Ivoire a connu à peu près la même histoire que les pays frontaliers : présence de l’homme il y a 200.000 à 300.000 ans, puis vastes et fréquents passages de tribus nomades, petits royaumes nombreux regroupant de multiples ethnies… enfin le contact avec les européens dès l’époque des grandes découvertes ; rendues possibles grâce aux progrès techniques de la marine.

0a27.jpg0a25.jpg0a28.jpg

*

Comme ses voisins, la population  dut subir le joug des prédateurs du commerce triangulaire…avec la complicité des tribus les plus belliqueuses-mercantiles…ou la traite interne à l’Afrique.

Cette pression eut de grave conséquence sur la vitalité du pays…exsangue de ses citoyens les plus vigoureux.

*

0a151.jpg0a26.jpg0a14.jpg

*

Après maintes tribulations, la France assura le protectorat du pays en 1843, le colonisa en 1893, lui accorda son indépendance le 7 août 1960.

*

0a22.jpg

*

De nos jours,
la Côte d’Ivoire est un pays de 322.462 km2, abritant 19.997.000 habitants dont
les institutions d’organisent d’après une Constitution prévoyant la séparation des  pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.

Entre 1960/1980 l’essor économique fut foudroyant ; l’État ayant favorisé les investissements privés de capitaux étrangers… la croissance atteignait 3.8% l’an.
Le niveau de vie s’était donc relevé, les équipement sanitaires-éducatifs-sociaux mis en place.

*

0a24.jpg

*

Malheureusement des erreurs de  stratégie et de gestion, en plus de non respect de contrats…entraînèrent une perte de confiance et recul de l’économie.

En bref,
l
e premier président Félix Houphouët Boigny
laissa une succession très difficile.
Contrairement à lui,
prudent-sage cherchant à éviter tout conflit ethnique et permettant l’accès des immigrants voisins aux postes administratifs…
Henri Konan Bédié met en évidence le concept d’ivoirité …excluant de fait les autres ethnies de la vie publique !

Conflit avec la presse, emprisonnement de leaders de l’opposition politique etc…
en décembre 1999 Bédié est renversé.

Depuis la Côte d’Ivoire continue sur la voie de l’affrontement civil sporadique…le calme est dur à maintenir…la communauté internationale est appelée à pacifier le pays

*

 0a30.jpg

*

Pourtant le pays à de grandes potentialités, surtout :
- agricoles… étant donné sa configuration de grand quadrilatère fait de plaines et plateaux bas bien irrigués ;
- touristiques …grâce à sa forêt équatoriale et sa savane abritant une grande variétés de plantes et des espèces en voie de disparition…donc protégées.

Le pays, qui était le 3ème producteur mondial de café, est descendu à la 7ème place depuis les évènements déstabilisateurs des luttes internes pour le pouvoir ; mais il reste le 1er producteur de cacao avec 40% de la production mondiale.

Ses 8 parcs nationaux et 300 réserves botaniques devraient attirer de nombreux touristes cherchant les chaleurs tropico-équatoriales.

 0a64.jpg

*

Espérons alors que les 5 ethnies principales :
- voltaïque (gur) 13%
- Malinké 17?2%
- Mandé 18?4%
- Krous 9,4%
- Akans 31,1%

arriveront à s’entendre afin de garder et valoriser leur pays …dans la paix…seul moyen de ne pas laisser la terre africaine, pleine de ressources et apte à nourrir tous ses enfants,  à des prédateurs étrangers.

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

INTOLÉRABLE …

*

 0a70.jpg

*

0a50.jpg 0a55.jpg 0a51.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

0a62.jpg0a52.jpg

*

bonamitie.gif

Les COMORES ? Hors de…

*

LES COMORES 

*
***
*
 

0a101.jpg

*

UDZIMA WA KOMORI

La République islamique des Comores a quitté la République française à la suite d’un référendum organisé en 1975.
A cette occasion, l’île de MAYOTTE  qui fait partie de l’Archipel…s’est détachée autres îles.

*

 0a103.gif

*

De nos jours les Comores  sont donc un État composé de 3 îles habitées
- NGAZIDJA (grande Comore)………1.148 km2……. 363.000 habitants
- NDZOUANI(Anjouan)………………..    424 km2……. 252.000 habitants
- MWALI (Mohedi)……………………….    290 km2……..   31.000 habitants

Il s’agit d’un État Fédéral où les trois îles ont une large autonomie.

*

 0a110.jpg

*

En effet, toutes ont :
- 1 président élu pour 4 ans
- 1 gouvernement de 7 ministres
- 1 assemblée avec 18 députés élus pour 5 ans
qui décident dans les secteurs : économique-fiscalité-santé-justice.

Le gouvernement fédéral siège dans la capitale de cette entité à Moroni.
Il est composé :
- d’un président élu pour 4 ans
- d’un gouvernement de 8 ministres
- d’une assemblée de 33 députés (élus pour 5 ans)
Remarquable :
la présidence est tournante ; c’est à dire que tout les 4 ans le président doit être issu de l’une des 3 îles à tour de rôle.

*

0a120.jpg0a112.jpg0a172.jpg0a130.jpg

*

Ces îles sont habitées depuis environ le VII° par des vagues successives d’africains…Les comoriens parlent d’ailleurs le SNIKOMOR à 96%…langue qui a beaucoup de similitude avec le Swahili  (famille des langues Bantou).

L’islamisation, comme dans de nombreux pays d’Afrique  et Moyen-Orient  s’est faite au XII° siècle. 
A la suite de rivalités incessantes entre les chefs régionaux…(appelés les Sultans-bagarreurs)…la France assura un protectorat 1841-1872…puis fit de ces îles un Territoire d’Outre Mer en 1958.

*

0a150.jpg

*

L’euphorie de l’indépendance semble avoir quitté le peuple….subissant une vingtaine de Coups d’Etat ou tentative depuis  qu’il est livré aux commandements locaux.

Le rattachement à la France  a même était demandé…
et jugé inopportun.

*

0a190.jpg0a170.jpg0a160.jpg

*

Désespérés par un niveau de vie 5 fois inférieur à Mayotte  qui a choisi de rester dans le giron de l’hexagone,
l’instabilité politique empêchant des politiques économiques-sociales cordonnées-durables mettant en valeur le patrimoine touristique,
les flux migratoires clandestins atteignent des sommets.

Triste que les comoriens soient le 132° pays sur 177 dans le classement de l’indice de développement humain (IDH du PNUD) !

*

 0a180.jpg0a201.jpg0a202.jpg

*

En 2007 plus de 16.000 clandestins comoriens, (dégoûtés d’un système politique perverti), ont été arrêtés et reconduits aux Comores.

Mayotte,  Eldorado régional, est constituée à 33% de Comoriens, dont 80 % en situation illégale…
Maintenant  Anjouan, exprime des velléités de sécession…

*

0a4.jpg0a4.jpg0a4.jpg

*

Quel avenir pour la République islamique ?
membre de la francophonie depuis 1977
membre de la ligue arabe depuis 1992.

Est-ce raisonnable pour le gouvernement de Moroni
alors qu’il a tant de problèmes d’intendance
de réclamer Mayotte ?

*

0a200.jpg0a204.jpg0a200.jpg

*

Bonne chance
afin de mettre en valeur votre patrimoine naturel
trouver des dirigeants adeptes de
l’INTÉRÊT GÉNÉRAL !

*

0a140.jpg

*

bonamitie.gif

ZARAZARA la vertueuse

 

 UNE FILLE et SA MÈRE

ou
La punition

*

 

0a807.gifUn jour, la jeune Zarazara, du village de Madori partit en brousse chercher du bois de cuisine.
Elle était tout affairée près d’un marigot, quand elle vit une petite tortue sortir de l’eau et se diriger vers le buisson où elle se trouvait.
Zarazara  prit la tortue et la roula dans son pagne.
Vite, elle lia son fagot, le prit sur la tête et se hâta de revenir au village où elle montra l’animal à sa mère.

Puis, elle alluma un feu pour griller sa tortue et se réjouissait déjà du bon repas qu’elle allait faire.

Mais, au moment où la braise était à point, sa mère l’appela :
Viens m’aider à piler le mil pour le déjeuner de midi.
Zarazara obéit immédiatement.

Le mil pilé, elle s’apprêtait à cuisiner sa tortue quand sa mère qui l’observait du coin de l’œil, fit encore appel à ses services :
Viens m’aider à vanner le mil.
La jeune fille obéit à nouveau.

Et ce manège dura jusqu’à ce qu’elles achèvent de préparer le déjeuner.

Or, pendant que Zarazara aidait sa mère, cette dernière fit signe à ses autres filles de griller la tortue et de la manger sans se soucier d’elle.

Quand toute la famille eut fini de déjeuner, Zarazara demanda à sa mère si elle pouvait à présent griller sa tortue.
La mère répondit simplement qu’elle n’aurait pas à se donner cette peine car ses sœurs l’avaient déjà mangée.

*

0a800.jpg0a800.jpg0a800.jpg

*

Pour Zarazara, la surprise fut désagréable, elle se mit alors en colère, pleura et quitta la maison de ses parents pour se réfugier dans la brousse.

Sa mère qui connaissait l’efficacité de sa fille dans les tâches ménagères, partit à sa recherche et l’aperçut, perchée sur la branche d’un baobab.
Elle la pria de descendre en chantant :
Diyata, Diyata shido da bisa .

La fille lui répondit sur le même air :
Ouwata, ouwata bana shido ba, da sun ka tchi kounkourun su ba taré da ni ba.

Après plusieurs essais, de guerre lasse, la mère revint au village et informa son mari de l’attitude de sa fille.

Il tenta à son tour de ramener Zarazara à la maison en entonnant le refrain de sa femme.
Il n’eut pas plus de succès : la jeune fille lui fit la même réponse.
Il rentra donc lui aussi bredouille au village.

*

0a803.jpg0a803.jpg0a803.jpg

*

Or, la nuit suivante, une violente tornade secoua si fort le baobab où était perchée Zarazara que la jeune fille tomba.
Tous ses os se brisèrent et le matin, quand sa mère revint sur les lieux, elle ramassa les restes de sa fille dans un panier en se lamentant.

Elle avait cependant un espoir de pouvoir lui redonner vie : en effet, elle avait entendu parler de l’existence, dans un village voisin, d’un forgeron très habile capable de remettre en place les squelettes brisés.

L’artisan accepta de refaçonner la jeune fille à une condition : qu’elle-même emmène ses deux bœufs au pâturage, qu’elle mange tout ce qu’ils mangeraient et qu’elle boive l’eau qu’ils auraient bue et dans laquelle ils auraient laissé tous leurs excréments.

La mère, dégoûtée, accepta tout de même l’épreuve.
Elle mena les deux bœufs au pâturage, mangea de ce qu’ils avaient mangé et but l’eau qu’ils avaient troublée de leurs excréments.
Puis, elle revint au hameau du forgeron avec les animaux.

Quand ils s’approchèrent de l’atelier, le grand bœuf beugla :
Oumbou ! oumbou ! baban dogari gyara kira kay day gyara kira.

*

0a800.jpg0a801.jpg0a803.jpg0a800.jpg

*

L’habile forgeron tint alors promesse et la répara si bien la jeune fille qu’il la rendit à sa mère plus jolie qu’elle n’était avant l’accident.

Un jour, le fils du roi vint à passer et l’ayant aperçue, il fut sous le charme de sa beauté et la demanda en mariage.

Les parents de Zarazara, heureux et fiers, acceptèrent aussitôt et on célébra en grande pompe les cérémonies du mariage.

*

0a801.jpg0a801.jpg0a801.jpg

*

C’est alors que Tarzoma, la coépouse de la mère de Zarazara  fut prise d’une immense jalousie et ordonna à sa fille Gouarigouaza de grimper sur la branche d’un baobab et de se laisser tomber pour pouvoir se faire réparer par l’habile forgeron d’hommes.
Quand elle serait transformée en une très belle jeune fille, elle aurait, elle aussi, un prince pour mari.

Aussitôt dit, aussitôt fait.
Mais Tarzoma, n’eut pas le courage d’accomplir l’épreuve imposée.
Lorsque les bœufs revinrent du pâturage, près de l’atelier de l’artisan, ils lui tinrent ce langage :

Oumbou ! oumbou ! Baban Dogari batakira kay day bata kira.

Le forgeron fit de Gouarigouaza la fille la plus laide du monde.
Sa mère en la voyant s’affola et s’enfuit dans la brousse d’où elle ne revint jamais.

*

0bonlundi20.gif

CAP VERT…de faim ?

*
***

0a9.jpg0a33.jpg

*
***
*

CAP VERT

*

 

Les îles du Cap vert, au large de l’Afrique de l’Ouest, étaient inhabitées lorsque des portugais acostèrent  au XV° siècle.
Ils fondèrent une colonie, commençant par Ribeira Grande (île de Santiago).

De climat tropical sec, sous leur impulsion, ces îles connurent 2 périodes prospères.
L’une, peu glorieuse, concerne le commerce des esclaves au XVII° ; l’autre viendra de l’ouverture des lignes transatlantiques.

*

0a39.jpg 0a58.jpg0a50.jpg

*

En dehors de ces périodes, jusqu’à une époque récente, les populations ont souffert de sévères famines dues à une sécheresse chronique et une déforestation anarchique.

Essentiellement composé de portugais, de juifs ibériques fuyant l’inquisition et de métis, les habitants – qui ont vécu sous un régime d’inspiration socialiste jusqu’en 1990 – ont obtenu leur indépendance le 5 juillet 1975 et sont maintenant aidés (depuis leur adhésion à l’OMC, faisant de leur territoire le 153° membre de l’organisation).

*

0a35.jpg0a511.jpg0a59.jpg

*

Comme pour toutes les îles au soleil, le Tourisme pourrait être une manne.
Espérons seulement que les autochtones ne seront pas chassés de leur terre par des projets immobiliers inconsidérés.

*

0a102.jpg

*

Les visiteurs cherchent Nature et authenticité
Trop de tourisme…tue le tourisme !
et chasse les gens du pays.

*

0a14.jpg

*

Ces îles, très prisées, bénéficient de 4 aéroports internationaux.
Certains pays d’Afrique n’ont pas cette chance.

*

0a301.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

0a35.jpg 0a102.jpg0a52.jpg

*

bonamitie.gif

 

BOTSWANA ? par là !

*
***
*

BOTSWANA

*
***
*

0a8.jpg

*

Le Botswana est un pays d’Afrique du Sud qui n’a aucune ouverture sur la mer…ce qui semble l’avoir un peu préservé de la traite des esclaves.
La fin du XIX° siècle fut assez mouvementée par la venue des tribus migrantes Ndebele et celle de colons Boer fuyant le Transvall en guerre.

*

BOTSWANA ? par là ! dans Pays 0a51Actuellement,
les 581.726km2 du pays
abritent une population de 1.800.000 habitants
(3h/km2) majoritairement issu de 2 ethnies…
ce qui permet une grande intégration des citoyens à l’égard du
régime républicain (avec
une démocratie représentative et un système judiciaire indépendant).

L’économie, prospère, a un PIB représenté à :
43% par les services
48% par les mines
4% par l’industrie
5%  par l’agriculture.

*

Après ses déboires avec le colonialisme britannique
(comme la majeure partie des peuples de la zone)
Seretse Kham

leader de l’opposition,
mena son pays à l’indépendance du Royaume Uni
le 30 septembre 1966.

Réélu 2 fois, il apporta à son pays une grande stabilité et un développement enviable : seul pays au monde à présenter une croissance de 9% par an de 1970 à 2000 !!!

*

0a88.jpg

*

Certes le pays a un sous-sol riche de cuivre-nickel-charbon…
avec, plus récemment du pétrole…
mais il est surtout le 3° producteur mondial pour les diamants ;
ce qui le lie à l’économie de l’Afrique du Sud voisine
(avec laquelle il partage l’administration d’une ethnie.)

*

0a43.jpg0a403.jpg0a5.jpg

*

Ce pays  exemplaire sur le plan de sa gestion est le moins corrompu d’Afrique. Peu belliqueux, il dû se doter d’une armée en 1977 pour se défendre d’attaques provenant de Rhodésie (Zimbawe).

Cet effort lui permet d’avoir 12.000 hommes capables-disciplinés :
- luttant contre le braconnage,
- aidant en cas de catastrophes
- participant au maintien de la paix en Afrique.

Petit bémol, les troupes sont  formées aux États-Unis 
le gouvernement a dû accepté un accord bilatéral
d’immunité de l’armée américaine
suivant l’article 98 du Statut de Rome.

*

0a31.jpg0a6.jpg0a7.jpg0a24.jpg

*

Un magnifique plateau valloné  constitue le territoire qui recèle un des plus grand désert de la planète…celui de Kalahari…recelant peut-être quelques richesses encore inconnues ?

En attendant, le développement touristique devrait apporter une manne non négligeable !

*

0a33.jpg

*

 

Image de prévisualisation YouTube

*

 0a55.jpg0a77.jpg0a70.jpg0a71.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a101.jpg

*

0a100.gif

*

Bref
un des pays les plus « chanceux »
d’Afrique
tant sur le plan de sa gouvernance
que celui de ses ressources naturelles

s’il n’y avait le fléau du Sida !

*

Image de prévisualisation YouTube

*

 

Les paysages du Botswana ont inspiré de nombreux romans-écrivains qui développèrent la littérature du pays.

Par exemple :

- Bessie a fui le régime de l’apartheid en Afrique du Sud pour vivre-écrire sur le Botswana
(de 1964 jusqu’à sa mort elle a vécu à Serowe où ses plus célèbres ouvrages, When Rain Clouds Gather, Maru, et A Question of Power sont exposés) ;

- Norman Rushui  qui a servi au titre de directeur du corps de la Paix (1978- 1983), et utilise ce pays comme décors pour ses livres (mettant en scène la communauté expatriée) ;

Susan Williams,  historienne britannique, dans The Triumph of Seretse Khama and His Nation (racontant l’histoire du mariage et des luttes de Sir Seretse Khama  et Lady Ruth williams Khama).

*

0a222.jpg0a.jpg0a333.jpg

*

Enfin

Mpule Kwelagobe 

élue à Chaguaramas Miss univers 99
(dans la nuit du 26 mai devant plus d’un milliard de téléspectateurs)
a contribué à populariser le Botswana

*

bonamitie.gif

BENIN ?…Grave !

 

Le BÉNIN

***

*

Dans les temps anciens le pays, (qui a eu comme tous plusieurs noms), était constitué d’une multitudes de communautés regroupées autour d’un lignage. Lorsque plusieurs s’associaient des chefferies plus importantes  vivaient ensemble sans réelle organisation politique, mais dans le respect des traditions orales et des anciens. 

*

0a1.jpg

*

Sous le nom de Dahomey, une entité politique organisée-très originale devint un royaume dominant dans la région.
Le roi Houégbadja avait même à sa disposition des femmes amazone anciennes chasseresses d’éléphants !
Cette société devenue complexe-raffinée-efficace était aussi violente-sanglante… notamment lors des funérailles royales accompagnées de sacrifices humains.

Dès le XVII° siècle les royaumes de cette partie de l’Afrique se structurent autour des villes d’Allada, Hogbonou et Abomey…Ils prospèrent avec le développement du commerce local ; puis avec celui des comptoirs Néerlandais, Portugais, danois anglais, et français installés le long de la « côte des esclaves » …Les faibles sont attrapés et vendus en toute impunité.

Quelques exemples à Ouidah :
1650 construction d’un fort anglais
1664 installation de missionnaires capucins bretons
1704 construction d’un fort français ;
et en 1752 installation des Portugais à Hogbonouqu’ils rebaptisent PORTO NOVO en 1782.

Dans la première moitié du XIX° siècle, le roi Guézo du Dahomey
développe la culture du palmier à huile et introduit de nouvelles cultures (maïs, tomate, arachide, tabac). Des villages réguliers et propres, et des cultures bien ordonnées couvrent le pays.

*

0a22.jpg

*

Aujourd’hui,
le territoire couvre une superficie de 112.322 km2, a 670km de côte avec le fleuve Niger, plus une ouverture sur l’Atlantique.
Indépendant depuis le 1 août 1960, il a adopté le nom de Bénin en 1975.

BENIN ?...Grave ! dans Pays 0a90Sa capitale officielle est Porto Novo
mais la principale ville économique est Cotonou.

Les 8.791.833 habitants ayant pour langue officielle le français sont organisés au sein d’une
République coopérative et solidaire

pionnière du multipartismes en Afrique.

*

0a80.jpg0a11.bmp0a2001.bmp

*

Malheureusement
après la traite des noirs
(avec la complicité des leurs)
perdurent une traite pas assez réprimée…
celle des enfants.

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

 0a1112.jpg

*

============================================================

0a111 dans PaysLe coton est la principale culture exportée au Bénin. 98% des fibres de coton sont exportées. L’industrie textile (filature, tissage/tricotage, teinture, confection) se limite à quelques entreprises. La fibre de coton du Bénin a une bonne réputation sur les marchés internationaux.

Cependant, la production de coton au Bénin détient un triste record en ce qui concerne la santé des producteurs, l’environnement, le revenu net des agriculteurs et l’implication des femmes dans la production.

Nous souhaitons vous apporter des informationspratiques sur le projet « Benin Organic Cotton » qui est exécuté par l’ONG béninoise OBEPAB avec le soutien d’Agro Eco, une société hollandaise (consultant en agriculture biologique). L’objectif principal du projet est d’améliorer les conditions de vie des producteurs de coton au Bénin.

Le coton pousse dans 90 pays dans le monde. Les revenus de dizaines de millions d’agriculteurs dépendent du coton. Les revenus du coton permettent aux agriculteurs d’acheter de quoi se nourrir, d’améliorer leurs conditions de vie et d’investir dans des activités de production.

Les prix du coton font ou défont les revenus des agriculteurs, les organisations de producteurs de coton jouent un rôle clé dans le développement de l’agriculture et de la société. Les périodes où les agriculteurs sont payés marquent souvent le début d’une phase d’évènements socioculturels, de consommation et d’investissements. Quand nous parlons de coton, nous parlons d’ êtres humains…/…
Voir le site sur le coton

=========================================================

*

0a301.bmp0a200.bmp0a300.bmp0a302.bmp

*

Ce pays de 40 ethnies différentes (49% Fons),

surnommé le « Quartier Latin » en raison de formation et la qualité de ses cadres…(permettant une liberté de la presse remarquée par Reporters sans frontières – 23° place…70 radios privées, 4 TV privées, 1000 journalistes/
formés sur le tas)

est un des rares n’ayant pas un sous-sol riche
(du moins à ce-jour).
Il mise donc,
(en plus comme partout d’une lutte accrue contre la corruption), 
sur sa filière coton, et des produits agricoles comme l’huile de palme…
espérant en une extension de son  secteur touristique.

*

0a4.jpg0a98.bmp0a2.jpg

*

Alors, si vous prévoyez des vacances en Afrique
pensez à ses belles plages, ses villages lacustres, les sites remémorant sa tragique période de l’esclavage.

*  

0a21.jpg

*

0noelheadr.gif

*

123

Gaullistes de Marseille |
Le gaulois fait des siennes |
DIA = A gauche toute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement des Autonomistes ...
| justiceetvaleurs
| actualité et infos décortiq...