SAO TOME & Principe

*
***
*

SAO TOME & PRINCIPE

*
***
*

0a7.jpg

*

Le 21 décembre 1471, jour de la Saint Thomas, deux navigateurs portugais : Jaoa de Satorem  et Pedro Escobar  découvre une île, dans le golfe de Guinée à 305 km des côtes du Gabon, qui sera nommé Sao Tomé.

Au XVI° siècle les colons portugais prennent possession de l’île et avec des esclaves noirs cultivent la canne à sucre.

Ce n’est qu’en juillet 1975 que la population locale obtient son indépendance avec comme 1er président Manuel Pinto da Costa ; le régime marxiste et le partie unique régneront jusqu’en 1990 et l’adoption d’une nouvelle Constitution instituant le multipartisme.
Le président de la République gére le pays avec l’aide de 55 députés élus pour 5ans.

*

0a12.bmp 0a21.bmp

*

Sao Tomé et Principe sont les deux îles principales d’un archipel d’une quinzaine d’îlots d’origine volcanique avec un point culminant le Pico de Sao Tomé  à 2024m.

Avec sa  superficie totale de 1001km2, sa population de 212.679 habitants (206/km2), et son économie agricole (principalement le cacao), l’archipel est un des plus petits pays d’Afrique et l’un des plus pauvre au monde avec un endettement de 50% de son PIB.

Lors du dernier recensement on comptait :
54.697 noirs
 4.300 métis
 1.152 blancs (principalement des portugais)
1 chinois et 9 indiens
dont 80/88% de catholiques et 3% de musulmans.

 

*

0a5.jpg 0a31.bmp

*

Cependant cela a dû bien évoluer depuis.
En effet, attirrés par des réserves de pétrole estimées à 2 milliards de barils,
les américains, les tawanais et les chinois se mènent une guérilla sourde afin d’obtenir des droits de prospection/exploitation.

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Quel sera l’avenir de ce magnifique archipel ?
Arrivera-t-il à préserver sa faune et sa flore ?
Saura-t-il mettre en évidence ses merveilleuses ressources naturelles, notamment protégées dans 2 parcs nationaux couvrant 295 km2….30% de sa superficie ?

Il semblerait que pour améliorer le sort de sa population le gouvernement ait à choisir entre deux mannes :
- l’industrie polluante et éphémère des hydrocarbures ?
- le tourisme convivial ?

*

0a9.jpg

*

Que le bon choix soit fait !

Bonne chance !

*
***
*

SAO TOME & Principe dans Pays 0bonlundi20

Guinée EQUATORIALE…dictatoriale ?

*
***
*

GUINÉE ÉQUATORIALE

*
***
*

0a1.gif

*

Ce pays d’Afrique centrale a connu la très ancienne histoire du continent, berceau de l’humanité, en général…et les péripéties des tribus/ethnies du Golfe de Guinée en particulier.

Ainsi, vagues de tribus et nombreux petits royaumes se succédèrent…les premiers contacts avec les européens n’intervenant qu’avec les voyages des explorateurs portugais au milieu du XV° siècle.

*

 0a15.png0a13.jpg0a14.jpg

*

Le 1er janvier 1471 Joal de Santarem, puis de Escobar abordèrent sur les îles de Bioko et Annobon…d’où ils organisèrent des explorations du golfe et des fleuves.

Climat et maladies inconnues incita le Portugal à céder la zone à l’Espagne.

*

0a6.jpg 

*

A leur tour les espagnols se désintéressèrent de la région et autorisèrent la colonisation britannique.
Ceux-ci baptisèrent le port de l’île de Bioko, Santa Isabel, Port Clarence. Un tribunal fut installé pour réprimer le trafic des esclaves après 1827.

Mais en 1884, les 800.000 km2 de cette partie de l’Afrique était laissés à l’abandon.
Aussi Français, Allemands et Britanniques revendiquèrent leur part de la zone.


La Conférence de Berlin en 1884/1885…concrétisa le partage du vaste territoire.
Les britanniques obtinrent le Nigéria.
Les allemands colonisèrent le Caméroun.
Les français récupérèrent le Gabon.
Les espagnols ne conservèrent que les 28.000 km2 du Rio Muni.

*

0a25.jpg

*

Depuis 1968, la Guinée équatoriale a obtenu son indépendance de l’Espagne le 12 octobre 1968.
D’une superficie de 28.051km2, pour 616.459 habitants (17h/km2), elle a pour capitale Malabo (sur l’île de Bioko) et parle à 96% espagnol…même si le français est une langue officielle (pour recevoir des aides ?)…ainsi que le portugais depuis 2007.

*

0a18.jpg

*

République de type présidentiel dotée d’une Assemblée nationale dont le président Teodoro Obiang Nguema, a distribué tous les postes à des membres de sa famille (ethnie Fang),
cette démocrature  (simulacre de démocratie) ne tolére aucune réelle opposition…; celle-ci est exilée en Espagne  (son leader, Severino Moto Nsa, étant condamné à 100 ans de prison par contumace pour une supposée tentative de coup d’État en 1997).

*

Au pouvoir depuis le 3 août 1979, consécutivement à un coup d’État, le président en exercice s’y accroche… – annonçant des scores aux élections dignes du régime dictatorial qu’il a mis en place (99,99% à 97,1%)…

permettant à un opposant réfugié à Paris de déclarer :
Le pouvoir est aujourd’hui entre les mains d’une dizaine de personnes, toutes proches de la famille du président.
Vous avez d’un côté le président Obiang, sous l’influence de sa femme dont la volonté manifeste est de propulser à tout prix son fils au sommet de l’État.
De l’autre côté, Armengol et le général Mba Nguema, les frères du président, qui considèrent Teodorin comme incapable, voire dangereux.

*

0a9.jpg0a16.bmp0a20.jpg

*

Encore un pays africain,
peu peuplé,
avec des ressources
(cf les vidéos ci-dessous)
dont tous les habitants  pourraient vivre dignement et en harmonie
sans la cupidité d’un groupe …

*

0a2.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a3.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a7.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*
***

 0a21.jpg

***
*

Guinée EQUATORIALE...dictatoriale ? dans Pays bonamitie

GABON..Bongo-Bingo ?

GABON

Bongo…out off !?

*

 0a6.gif

*

Le Gabon a connu la même histoire – déjà évoquée – que les pays limitrophes de la côte Ouest.
Plus spécifiquement …les premiers habitants furent les pygmées, puis des vagues de tribus Bantous.
Les européens ne débarquèrent qu’au XV° siècle. D’abord les Portugais, etc… puis à partir du milieu du XIX° les français.

*

0a8.png0a171.jpg0a5.jpg

*

Le Gabon fait partie des pays colonisés par la France il y a environ 150 ans.
De Gaulle arrivé au pouvoir en 1958, voulant régler la question coloniale, créa la Communauté française…mais refusa la proposition deLéon Mba d’en faire un département français (possibilité offerte par larticle 76 de la Constitution de 1958).

Cependant, une fois l’Indépendance obtenue le 17 août 1960, il soutint le gouvernement du 1er président du territoire Léon Mba  jusqu’à son décès en 1967.

*

0a221.jpg0a13.jpg 0a35.jpg0a32.jpg

*

Arrivé au pouvoir, son successeur, Bernard Bongo,  instaura aussitôt le monopartisme avec la création du Parti Démocratique Gabonais.

Toutes velléités d’opposition furent muselées ;
l’exploitation des richesses naturelles
(bois, minerais et surtout pétrole),
qui devraient assurer une relative prospérité au Gabon,
passèrent dans les mains du dictateur et de ses courtisans…

*

0a32.jpg

*

Adhèrant à l’OPEP…le spoliateur pousse la flatterie jusqu’à se convertir à l’Islam pour plaire aux pays arabes majoritaires dans l’organisation !

Puis le scandale ELF éclaboussa autant le dictateur que les dirigeants de l’entreprise …
Mais ce n’était qu’un scandale parmi d’autres… dans un pays où la corruption semble être la première religion des dirigeants dans tous les secteurs !

*

0a39.jpg0a27.jpg0a221.jpg

*

Voulant garder le pouvoir…afin de conserver les royalties…Omar Bongo Ondimba se déclarera réélu en novembre 2005 avec 79,18% des voix.
Pierre mamboundou, leader de l’opposition, contesta ce résultat, évoquant des  fraudes massives.
Enfin Omar Bongo mourut le 8 juin 2009…

Mais les problèmes perdurent avec le fils Ali Bongo Ondimba,
ministre de la Défense, assurant être élu à la tête du Gabon avec 41,79 % des suffrages exprimés, (141 000 voix sur 800 000 électeurs inscrits)

De graves émeutes éclatèrent…
le pays est toujours :
-  instable
- entre les mains des prédateurs indigènes et étrangers !

  *

0a28.jpg0a29.jpg0a33.jpg

*

 Personne ne sait ce que sera demain…
Seules certitudes  ?

Le  pays, faiblement peuplé, traversé par l’équateur, à 85% forestier a un sous-sol très riche…donc convoité !
D’une superficie de 267.667km2, pour 1.485.832habitants, ses 4,6h/km2 pourraient être heureux avec une bonne gestion-répartition des ressources !

Mais celles-ci sont détournés des caisses de l’Etat…au profit des nouveaux esclavagistes !

*

0a18.jpg0a101.jpg0a14.jpg0a15.jpg0a20teke.jpg

*

Si les ressources
- minières étaient raisonnablement exploitées (transports fluviaux étant donné la végétation dense et exubérante)
- touristiques…prenaient un essor respectant l’environnement
voilà encore un pays africains qui pourrait vivre dans le confort partagé entre tous les membres de la cinquantaine d’ethnies aux cultures et traditions diverses fort intéressantes à découvrir…

Parmi les particularismes :
l
es masques traditionnels ont une part importante dans la culture gabonaise.
Chaque ethnie a les siens utilisés dans les cérémonies traditionnelles (mariage, naissance, deuil, etc.).

*

0a47.jpg

*

Article complémentaire
Bongo…Banco !
http://osee2.unblog./2009/04/13

*

 0a401.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a111.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a14.jpg 

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

 0a18.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a20teke.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a15.jpg 0a15.jpg0a15.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

 0a101.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

0a211.jpg

*

GABON..Bongo-Bingo ? dans Pays bonamitie

AMANDINE – Oulimi

0a27.gif 

*
***
*

Prélude

à la visite demain au

GABON

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*

***

*

0a45.jpg

*

Aimez-vous ?

*
***
*

0abjsabalion.gif

SENEGAL : Wade…vide ?

 

 ABDOULAYE WADE

VIDE-T-IL

les caisses de l’Etat ?

*

0a8.jpg

*

Dix-neuf chefs d’État africains, soit plus d’un tiers des dirigeants du continent, étaient présents samedi à Dakar pour l’inauguration du monument controversé de la Renaissance africaine, construite par des Nord-Coréens et plus haute que la statue de la Liberté de New York.

« L’Afrique s’est appropriée ce monument. Il est rare de voir un seul pays accueillir plus d’une dizaine de chefs d’Etat pour ce genre d’événement. Cela témoigne de leur adhésion« , s’est félicité à l’AFP Mamadou Bamba Ndiaye, le porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade.

*

0a11.jpg

*

Il a notamment cité le président en exercice de l’Union africaine (UA) et chef de l’Etat du Malawi Bingu wa Mutharika et le président de la Commission de l’UA Jean Ping (Gabon).

Les présidents du Bénin, Cap Vert, Congo (Brazzaville), Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Liberia, Mali, Mauritanie, Zimbabwe notamment, avaient effectué le déplacement ainsi que des artistes comme Manu Dibango et Akon.

*

0a91.jpg0a10.jpg

*

Cette inauguration constitue le point d’orgue du cinquantenaire de l’indépendance de cette ancienne colonie française d’Afrique de l’Ouest, réputée pour sa stabilité politique.

Le président sénégalais est arrivé vers 17H00…/…
Lire la suite dans « La dépêche »

*

0a7.jpg

CENTRAFRIQUE…fric à qui ?

*

 CENTRAFRIQUE

*
***
*

0a30.png

*

La Centrafrique est un pays sans accès à la mer ayant la particularité de longues frontières fluviales lui ayant donné son nom lors de la colonisation française de la fin du XIX°siècle : l’ Oubangui-Chari.
En effet, l’Oubangui coule au Sud et le Chari a son bassin au Nord de ce territoire devenu une République le 1 décembre 1958, notamment grâce aux effort du Père de la Nation : Barthélemy Boganda.

*

0a25.jpg0a2.jpg0a29.jpg

*

Barthélémy Boganda, né le 4 avril 1910 (Bobanguri),
11° de 12 enfants, (ethnie Bwaka)  après une enfance dramatique, est élevé (devenu orphelin de père-mère) à la Mission St Jean Baptiste Bétou.
Brillant sujet,
indigène le plus cultivé de la Colonie, ordonné prêtre en 1938, élu député d’Oubangui-Chari  sous l’étiquette MRP en 1946 
il fonda en 1949 le Mouvement pour l’évolution sociale de l’Afrique noire (MESAN) en le finançant avec son traitement de député.

Son but :
Émanciper-nourrir-vêtir-soigner-loger-instruire.

Il fut constamment réélu et gravit l’échelle sociale jusqu’à être le 1er Président du pays …mais un « accident d’avion non élucidé » mit fin à l’action de celui qui a réalisé le drapeau et l’hymne de son pays.

*

 0a281.jpg

*

O Centrafique, ô berceau des Bantous !
Reprends ton droit au respect, à la vie !
Longtemps soumis, longtemps brimé par tous.
Mais de ce jour brisant la tyrannie.
Dans le travail, l’ordre et la dignité,
Tu reconquiers ton droit, ton unité,
Et pour franchir cette étape nouvelle,
De nos ancêtre la voix nous appelle.

Au travail dans l’ordre et la dignité
Dans le  respect du droit dans l’unité.
Brisant la misère et la tyrannie
Brandissant l’étendard de la Patrie.

*

0a5.jpg

*

De nos jours, la Centrafrique,
territoire de 622.984km2
abritant 4.500.000habitants parlant le français (langue administrative)
et le Sango (langue véhiculaire)
est organisée en 14 préfectures.

Après d’incessantes guerres…
n’arrangeant que des  factions ou compagnies étrangères achetant à bas prix : diamants, uranium, or, pétrole, bois tropicaux etc…
l’industrialisation est quasi-inexistante.

*

0a8.jpg0a9.jpg0a20.jpg

*

L’agriculture apporte donc 55% du PIB
mais manioc-bananes-coton-mais-café-tabac-canne à sucre etc…
sont cultivés « à l’ancienne » chez les paysans…et leur rapportent peu en comparaison aux grandes exploitations de certaines sociétés…

*

Les monopoles de l’Etat (eau, électricité, téléphone filaire…),
 sont à la fois :
- mal entretenus
- en déficit
à cause du poids de la dette, du peu de rapport des richesses du pays et de la corruption.
Les arriérés de paiement des salaires entraînent donc grèves et mouvements sociaux.

*

0a10.jpg0a40.jpg0a.jpg0a28.jpg

*

Comme souvent en Afrique une faune et flore très diversifiées et des paysages grandioses pourraient attirer une clientèle touristique.
Mais il faudrait une meilleure gestion des ressources naturelles… pas d’interférences extérieures…et la fin de l’insécurité !

Ainsi, la croissance de 2% en 2005…ne profite qu’à la Capitale Bangui qui attire les populations rurales…alors encore plus précarisées.

Si le rêve de Boganda d’unir
Centrafrique
Gabon
Congo
Cameroun
s’était réalisé…


vraisemblable que l’Entité Politique aurait pu mieux se défendre des prédateurs tout en étant plus viable …car moins divisée et plus apte à protéger ses intérêts.

*

0a7.jpg

*

Le Ciel fasse que
les conflits cessent
les ressources du pays profitent à tous ses citoyens

*

Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

Image de prévisualisation YouTube

*

bonamitie.gif

AFRIQUE …Noël ?

abc5.gifabc5.gifabc5.gif

***

*

 

Dans un mois,  à cette heure, certains enfants seront malades d’avoir trop mangé de gâteries et chocolat…
Il n’en sera, « malheureusement », pas de même pour la plupart des petits africains.
Pourtant les fèves de cacao ne viennent-elles pas de leur magnifique continent ?

Cherchant des informations sur le Noël de nos soeurs-frères africain(e)s, j’ai été assez dépitée de voir qu’ils avaient succombé à la tentation européenne…
Pourquoi un sapin ?
N’ont-ils pas les plus magnifiques arbres ?
Ne peuvent-ils choisir l’une des espèces à croissance rapide pour produire cet arbre de fête ?
Des branches de leur région, joliment arrangées, ne peuvent-elles convenir ?

Dans les moments de précarité, il m’est arrivé de suppléer au sapin que l’on replantera dans un coin de jardin…par des branches ramassées dans la nature…saupoudrées de couleur or-argent ou recouvertes de coton…
Le principal n’est-il pas d’être avec ceux qui partagent notre affection ?

Alors…pas de folie !
Une simple branche de houx, végétal inconnu normalement sous ses latitudes, s’échangera à 3 500 FCFA (35 FF).

Le Père Noël promène également sa bonhomie naturelle au Congo.
Mais pas de risette aux enfants et en leur tirant affectueusement les joues.
Il arpente les supermarchés, se produit lors de matinées payantes où les parents envoient leur progéniture se faire photographier en présence du vieil homme…jeux-chants-contes… une rencontre avec le Père Noël coûtera entre 5 000 et 40 000 FCFA (50 et 400 FF).
Pas trop magique le prix !

 » L’esprit de Noël dépend de l’éducation des enfants. Dans les quartiers populaires, l’idée d’un Père Noël est un folklore assez farfelu. Il serait pris pour un fou s’il se promenait dans les rues de Poto Poto . Ici Noël c’est plus la naissance du petit Jésus que tout ce tralala. C’est avant tout la fête des enfants. Une occasion pour eux d’avoir de petits cadeaux et de manger des gâteaux «  (Joséphine brazzavilloise de 25 ans).

Mais si la débauche de décors et la folie des cadeaux ne règnent pas chez la plupart des gens, Noël reste, comme chez nous et partout dans le monde, une période dédiée aux repas de famille et à la fête.

Alors, là, pour le sens de la fête et de la danse….
notre société de consommation morose peut prendre des leçons !
Le saka-saka (plat à base de feuilles de manioc) est dans toutes les assiettes, tous les proches sont là, on discute et on danse.
Sentiment de partage et d’unité fait oublier quelques heures les problèmes douloureux.
Les enfants étant au centre des festivités !

*

cheerazade122623776607art.gif

*

Bakoudouba la tourterelle

*

 

cyndirella122652839602gros.gifKolitkoto ! Kolitkoto ! Kolitkoto !
J’ai une fille à marier ! J’ai une fille à marier !
Ainsi chantait tous les jours Bakoudouba la tourterelle.

- Et que demande-tu comme dot ? lui demanda Odro la Perdrix.
- Je donne ma fille à qui ramène sur la Terre Vrandjandja la pluie Mirage.

- Vrandjandja la pluie Fugitive ? s’écria la Perdrix. Vrandjandja qui coupe soudainement le chemin du voyageur, s’approche quand il vient, fuit quand il arrive, parfois le surprend par derrière , le poursuit, l’essouffle puis disparaît du ciel quand il atteint un village ? Je ne prétendrais jamais à la main de ta fille.

cyndirella122652839602gros.gifEt Odro s’en alla. Les autres animaux vinrent nombreux et tous impuissants repartirent la tête basse. Téré alla trouver la Mygale son oracle.

- Bakoudouba la tourterelle propose sa fille à celui qui ramène sur la terre Vrandjandja la pluie insaisissable, lui confia-t-il.
- Chevauche l’arc en ciel et coupe la route à Vrandjandja. Tu la captureras pour la ramener docilement sur la Terre, suggéra l’araignée terricole.

Téré se rendit à la source du ruisseau, rencontra l’arc en ciel et lui fit part de son projet.

- La pluie Mirage est partie pour l’autre bout de la terre et reviendra après Apépé la Lune de la disette. Dès qu’elle s’annoncera, viens me chevaucher, nous la poursuivrons pour la dompter.

cyndirella122652839602gros.gifLengoa la Lune du renouveau suivit Apépé et Vrandjandja arriva. L’Arc en ciel emporta Téré haut dans le ciel, joignit les deux bouts de la terre, retint sous sa voûte la Pluie vagabonde qui pour échapper à cette étreinte s’abattit sur la terre en grosses gouttes intermittentes et perlées. Téré épousa la fille de Bakoudouba.

Et depuis lors, captive de l’homme, Vrandjandja revient chaque année arroser la terre pour annoncer en même temps l’arrachage de l’arachide et le ramassage des courges. Symbole de la force et de l’unité parce qu’il supporte la voûte du ciel et l’empêche de tomber sur le Monde dont il unit les deux extrémités, l’Arc en ciel restera l’animal totémique le plus connu et le plus vénéré des Hommes.
(Conte africain)

*****
***
*
*
***
*****

 Bons préparatifs

pour cette période de fêtes

La joie soit dans les coeurs

*

ame122506038478art.gif

*

GABON…Bongo…go !

GABON

*
Syndicalisme en danger ? 

***

0a0.jpg

*

Plusieurs structures syndicales, parmi lesquelles la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) et l’Union des syndicats de l’administration publique, parapublique et privée (USAP), réunies vendredi dernier à Libreville, ont dénoncé les dernières mesures prises par le gouvernement en matière de fonctionnement des syndicats au Gabon.

Elles envisagent de saisir la Cour constitutionnelle ou le Conseil d’Etat pour faire valoir leurs droits.

Les dernières mesures prises par le gouvernement gabonais interdisent notamment aux agents de l’Etat d’occuper les fonctions de membres des bureaux directeurs des syndicats.
Les acteurs sociaux estiment qu’il s’agit purement et simplement d’une retour vers la dictature, marqué par une volonté de supprimer les droits syndicaux en République gabonaise. Pour la plupart d’entre eux, cette « mesure arbitraire » vise plus concrètement à museler l’activité syndicale qui, selon eux, empêche au gouvernement de tourner en rond, dans un contexte démocratique.
Ils n’excluent pas la possibilité de saisir le Conseil d’Etat ou la Cour constitutionnelle pour se faire valoir leurs droits.

Les leaders syndicaux ont déclaré que, si les autorités de Libreville désirent appliquer cette mesure, qu’elles commencent par l’appliquer sur certaines hautes personnalités de l’Etat qui cumulent plusieurs fonctions au sein des administrations publiques.

Rappelons que cette mesure frappe également les leaders des partis politiques qui, pour leur part, ont dénoncé ce qu’ils avaient qualifié de « dérive dictatoriale’’.

Outre cette mesure « arbitraire » …/…lire la suite Afrik.com

*

0a10.jpg

*

 

Souvenons-nous que les habitants de ce pays
d’une superficie de 287.667 km2 pour 1.485.832 habitants
(4,6H/km2)
avec un sous-sol riche lui permettant d’exporter :
manganèse, gaz, fer, bois, etc…
et dont les hydrocarbures représentent 50% de PIB
a le malheur d’être spolié par des clans, surtout celui du Président Bongo, qui fait l’objet de plaintes judiciaires auprès, notamment, des instances française ; pays où la famille présidentielle possède un patrimoine pharaonique….alors que le peuple ne profite pas des richesses nationales.

*

0a6.jpg0a5.jpg0a3.jpg

*

L’abus de biens nationaux est patent.
Espérons que justice sera rendue
afin que les citoyens voient leur vie quotidienne
enfin s’améliorer !

*

0gifafr.gif

PAYS

 Liste des PAYS africains
 et leur capitale

*

*

Afrique du Sud - Prétoria                http://sabasavana.unblog.fr/2009/11/30                         
Algérie               - Alger                     http://sabasavana.unblog.fr/2009/12/07
Angola                – Luanda                http://sabasavana.unblog.fr/2009/12/14
Bénin                  - Porto Novo…….   http://sabasavana.unblog.fr/2009/12/21
Botswana           - Gaborone            http://sabasavana.unblog.fr/2010/01/04
Burkina              - Ougadoudou…     http://sabasavana.unblog.fr/2010/01/11
Burundi              – Bugumbura          http://sabasavana.unblog.fr/2010/01/18
Cameroun          - Yaoundé              http://sabasavana.unblog.fr/2010/01/25
Cap Vert             – Praia                   http://sabasavana.unblog.fr/2010/02/04
Centrafrique      - Bangui                 http://sabasavana.unblog.fr/2010/02/11  
Comores             - Moroni                http://sabasavana.unblog.fr/2010/02/18
Congobrazaville - Brazzaville         http://sabasavana.unblog.fr/2010/02/25
Congokinshasa   – Kinshasa           http://sabasavana.unblog.fr/2010/03/01
Côte d’Ivoire      - Yamoussouko    http://sabasavana.unblog.fr/2010/03/08
Djibouti               - Djibouti               http://sabasavana.unblog.fr/2010/03/15
            
Egypte                - Le Caire                       http://sabasavana.unblog.fr/2010/03/22
Erythrée            - Asmara                http://sabasavana.unblog.fr/2010/03/29
Ethiopie              - Addis Abeba      http://sabasavana.unblog.fr/2010/04/05
Gabon                 - Libreville            http://sabasavana.unblog.fr/2010/04/12

Gambie               – Banjul                 http://sabasavana.unblog.fr/2010/04/19
Ghana                 - Accra                  http://sabasavana.unblog.fr/2010/04/26
Guinée                – Conakry (1)        http://sabasavana.unblog.fr/2010/05/03 
G. équatoriale    – Malabo               http://sabasavana.unblog.fr/2010/05/10
G. Bissau            -  Bissau                http://sabasavana.unblog.fr/2010/05/17
Kenya                 - Nairobi                http://sabasavana.unblog.fr/2010/05/24
Lesotho              - Maseru               http://sabasavana.unblog.fr/2010/05/31
Libéria                - Morovia              http://sabasavana.unblog.fr/2010/06/07
Libye                   - Tripoli                http://sabasavana.unblog.fr/2010/06/14
Madagascar      - Antananarivo       http://sabasavana.unblog.fr/2010/06/21
Malawi                - Lilonwe              http://sabasavana.unblog.fr/2010/06/28
Mali                     - Bamako              http://sabasavana.unblog.fr/2010/09/06
Maroc                 – Rabat
Maurice              – Port-Louis
Mauritanie         - Nouakchott
Mozambique     - Maputo
Namibie             – Windhoek
Niger                  - Niamey
Nigéria               – Abuja
Ouganda            – Kampala
Rwanda             - Kigali
Sao Tomé et
Principe             – Sao Tomé
Sénégal             - Dakar
Siera Leone      – Freetown
Somalie             – Mogadiscio
Soudan              – Kartoum
Swaziland         - Mbabane
Tanzanie           – Dodoma
Tchad                – NDjamena
Togo                  – Lomé
Tunisie              – Tunis
Zambie              – Lusaka
Zimbawe           – Harare

Gaullistes de Marseille |
Le gaulois fait des siennes |
DIA = A gauche toute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement des Autonomistes ...
| justiceetvaleurs
| actualité et infos décortiq...