SAO TOME & Principe

*
***
*

SAO TOME & PRINCIPE

*
***
*

0a7.jpg

*

Le 21 décembre 1471, jour de la Saint Thomas, deux navigateurs portugais : Jaoa de Satorem  et Pedro Escobar  découvre une île, dans le golfe de Guinée à 305 km des côtes du Gabon, qui sera nommé Sao Tomé.

Au XVI° siècle les colons portugais prennent possession de l’île et avec des esclaves noirs cultivent la canne à sucre.

Ce n’est qu’en juillet 1975 que la population locale obtient son indépendance avec comme 1er président Manuel Pinto da Costa ; le régime marxiste et le partie unique régneront jusqu’en 1990 et l’adoption d’une nouvelle Constitution instituant le multipartisme.
Le président de la République gére le pays avec l’aide de 55 députés élus pour 5ans.

*

0a12.bmp 0a21.bmp

*

Sao Tomé et Principe sont les deux îles principales d’un archipel d’une quinzaine d’îlots d’origine volcanique avec un point culminant le Pico de Sao Tomé  à 2024m.

Avec sa  superficie totale de 1001km2, sa population de 212.679 habitants (206/km2), et son économie agricole (principalement le cacao), l’archipel est un des plus petits pays d’Afrique et l’un des plus pauvre au monde avec un endettement de 50% de son PIB.

Lors du dernier recensement on comptait :
54.697 noirs
 4.300 métis
 1.152 blancs (principalement des portugais)
1 chinois et 9 indiens
dont 80/88% de catholiques et 3% de musulmans.

 

*

0a5.jpg 0a31.bmp

*

Cependant cela a dû bien évoluer depuis.
En effet, attirrés par des réserves de pétrole estimées à 2 milliards de barils,
les américains, les tawanais et les chinois se mènent une guérilla sourde afin d’obtenir des droits de prospection/exploitation.

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Quel sera l’avenir de ce magnifique archipel ?
Arrivera-t-il à préserver sa faune et sa flore ?
Saura-t-il mettre en évidence ses merveilleuses ressources naturelles, notamment protégées dans 2 parcs nationaux couvrant 295 km2….30% de sa superficie ?

Il semblerait que pour améliorer le sort de sa population le gouvernement ait à choisir entre deux mannes :
- l’industrie polluante et éphémère des hydrocarbures ?
- le tourisme convivial ?

*

0a9.jpg

*

Que le bon choix soit fait !

Bonne chance !

*
***
*

SAO TOME & Principe dans Pays 0bonlundi20

Guinée EQUATORIALE…dictatoriale ?

*
***
*

GUINÉE ÉQUATORIALE

*
***
*

0a1.gif

*

Ce pays d’Afrique centrale a connu la très ancienne histoire du continent, berceau de l’humanité, en général…et les péripéties des tribus/ethnies du Golfe de Guinée en particulier.

Ainsi, vagues de tribus et nombreux petits royaumes se succédèrent…les premiers contacts avec les européens n’intervenant qu’avec les voyages des explorateurs portugais au milieu du XV° siècle.

*

 0a15.png0a13.jpg0a14.jpg

*

Le 1er janvier 1471 Joal de Santarem, puis de Escobar abordèrent sur les îles de Bioko et Annobon…d’où ils organisèrent des explorations du golfe et des fleuves.

Climat et maladies inconnues incita le Portugal à céder la zone à l’Espagne.

*

0a6.jpg 

*

A leur tour les espagnols se désintéressèrent de la région et autorisèrent la colonisation britannique.
Ceux-ci baptisèrent le port de l’île de Bioko, Santa Isabel, Port Clarence. Un tribunal fut installé pour réprimer le trafic des esclaves après 1827.

Mais en 1884, les 800.000 km2 de cette partie de l’Afrique était laissés à l’abandon.
Aussi Français, Allemands et Britanniques revendiquèrent leur part de la zone.


La Conférence de Berlin en 1884/1885…concrétisa le partage du vaste territoire.
Les britanniques obtinrent le Nigéria.
Les allemands colonisèrent le Caméroun.
Les français récupérèrent le Gabon.
Les espagnols ne conservèrent que les 28.000 km2 du Rio Muni.

*

0a25.jpg

*

Depuis 1968, la Guinée équatoriale a obtenu son indépendance de l’Espagne le 12 octobre 1968.
D’une superficie de 28.051km2, pour 616.459 habitants (17h/km2), elle a pour capitale Malabo (sur l’île de Bioko) et parle à 96% espagnol…même si le français est une langue officielle (pour recevoir des aides ?)…ainsi que le portugais depuis 2007.

*

0a18.jpg

*

République de type présidentiel dotée d’une Assemblée nationale dont le président Teodoro Obiang Nguema, a distribué tous les postes à des membres de sa famille (ethnie Fang),
cette démocrature  (simulacre de démocratie) ne tolére aucune réelle opposition…; celle-ci est exilée en Espagne  (son leader, Severino Moto Nsa, étant condamné à 100 ans de prison par contumace pour une supposée tentative de coup d’État en 1997).

*

Au pouvoir depuis le 3 août 1979, consécutivement à un coup d’État, le président en exercice s’y accroche… – annonçant des scores aux élections dignes du régime dictatorial qu’il a mis en place (99,99% à 97,1%)…

permettant à un opposant réfugié à Paris de déclarer :
Le pouvoir est aujourd’hui entre les mains d’une dizaine de personnes, toutes proches de la famille du président.
Vous avez d’un côté le président Obiang, sous l’influence de sa femme dont la volonté manifeste est de propulser à tout prix son fils au sommet de l’État.
De l’autre côté, Armengol et le général Mba Nguema, les frères du président, qui considèrent Teodorin comme incapable, voire dangereux.

*

0a9.jpg0a16.bmp0a20.jpg

*

Encore un pays africain,
peu peuplé,
avec des ressources
(cf les vidéos ci-dessous)
dont tous les habitants  pourraient vivre dignement et en harmonie
sans la cupidité d’un groupe …

*

0a2.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a3.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a7.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*
***

 0a21.jpg

***
*

Guinée EQUATORIALE...dictatoriale ? dans Pays bonamitie

GABON..Bongo-Bingo ?

GABON

Bongo…out off !?

*

 0a6.gif

*

Le Gabon a connu la même histoire – déjà évoquée – que les pays limitrophes de la côte Ouest.
Plus spécifiquement …les premiers habitants furent les pygmées, puis des vagues de tribus Bantous.
Les européens ne débarquèrent qu’au XV° siècle. D’abord les Portugais, etc… puis à partir du milieu du XIX° les français.

*

0a8.png0a171.jpg0a5.jpg

*

Le Gabon fait partie des pays colonisés par la France il y a environ 150 ans.
De Gaulle arrivé au pouvoir en 1958, voulant régler la question coloniale, créa la Communauté française…mais refusa la proposition deLéon Mba d’en faire un département français (possibilité offerte par larticle 76 de la Constitution de 1958).

Cependant, une fois l’Indépendance obtenue le 17 août 1960, il soutint le gouvernement du 1er président du territoire Léon Mba  jusqu’à son décès en 1967.

*

0a221.jpg0a13.jpg 0a35.jpg0a32.jpg

*

Arrivé au pouvoir, son successeur, Bernard Bongo,  instaura aussitôt le monopartisme avec la création du Parti Démocratique Gabonais.

Toutes velléités d’opposition furent muselées ;
l’exploitation des richesses naturelles
(bois, minerais et surtout pétrole),
qui devraient assurer une relative prospérité au Gabon,
passèrent dans les mains du dictateur et de ses courtisans…

*

0a32.jpg

*

Adhèrant à l’OPEP…le spoliateur pousse la flatterie jusqu’à se convertir à l’Islam pour plaire aux pays arabes majoritaires dans l’organisation !

Puis le scandale ELF éclaboussa autant le dictateur que les dirigeants de l’entreprise …
Mais ce n’était qu’un scandale parmi d’autres… dans un pays où la corruption semble être la première religion des dirigeants dans tous les secteurs !

*

0a39.jpg0a27.jpg0a221.jpg

*

Voulant garder le pouvoir…afin de conserver les royalties…Omar Bongo Ondimba se déclarera réélu en novembre 2005 avec 79,18% des voix.
Pierre mamboundou, leader de l’opposition, contesta ce résultat, évoquant des  fraudes massives.
Enfin Omar Bongo mourut le 8 juin 2009…

Mais les problèmes perdurent avec le fils Ali Bongo Ondimba,
ministre de la Défense, assurant être élu à la tête du Gabon avec 41,79 % des suffrages exprimés, (141 000 voix sur 800 000 électeurs inscrits)

De graves émeutes éclatèrent…
le pays est toujours :
-  instable
- entre les mains des prédateurs indigènes et étrangers !

  *

0a28.jpg0a29.jpg0a33.jpg

*

 Personne ne sait ce que sera demain…
Seules certitudes  ?

Le  pays, faiblement peuplé, traversé par l’équateur, à 85% forestier a un sous-sol très riche…donc convoité !
D’une superficie de 267.667km2, pour 1.485.832habitants, ses 4,6h/km2 pourraient être heureux avec une bonne gestion-répartition des ressources !

Mais celles-ci sont détournés des caisses de l’Etat…au profit des nouveaux esclavagistes !

*

0a18.jpg0a101.jpg0a14.jpg0a15.jpg0a20teke.jpg

*

Si les ressources
- minières étaient raisonnablement exploitées (transports fluviaux étant donné la végétation dense et exubérante)
- touristiques…prenaient un essor respectant l’environnement
voilà encore un pays africains qui pourrait vivre dans le confort partagé entre tous les membres de la cinquantaine d’ethnies aux cultures et traditions diverses fort intéressantes à découvrir…

Parmi les particularismes :
l
es masques traditionnels ont une part importante dans la culture gabonaise.
Chaque ethnie a les siens utilisés dans les cérémonies traditionnelles (mariage, naissance, deuil, etc.).

*

0a47.jpg

*

Article complémentaire
Bongo…Banco !
http://osee2.unblog./2009/04/13

*

 0a401.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a111.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a14.jpg 

*

 Image de prévisualisation YouTube

*

 0a18.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a20teke.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

0a15.jpg 0a15.jpg0a15.jpg

*

Image de prévisualisation YouTube

*

 0a101.jpg

*

 Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

0a211.jpg

*

GABON..Bongo-Bingo ? dans Pays bonamitie

SENEGAL : Wade…vide ?

 

 ABDOULAYE WADE

VIDE-T-IL

les caisses de l’Etat ?

*

0a8.jpg

*

Dix-neuf chefs d’État africains, soit plus d’un tiers des dirigeants du continent, étaient présents samedi à Dakar pour l’inauguration du monument controversé de la Renaissance africaine, construite par des Nord-Coréens et plus haute que la statue de la Liberté de New York.

« L’Afrique s’est appropriée ce monument. Il est rare de voir un seul pays accueillir plus d’une dizaine de chefs d’Etat pour ce genre d’événement. Cela témoigne de leur adhésion« , s’est félicité à l’AFP Mamadou Bamba Ndiaye, le porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade.

*

0a11.jpg

*

Il a notamment cité le président en exercice de l’Union africaine (UA) et chef de l’Etat du Malawi Bingu wa Mutharika et le président de la Commission de l’UA Jean Ping (Gabon).

Les présidents du Bénin, Cap Vert, Congo (Brazzaville), Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Liberia, Mali, Mauritanie, Zimbabwe notamment, avaient effectué le déplacement ainsi que des artistes comme Manu Dibango et Akon.

*

0a91.jpg0a10.jpg

*

Cette inauguration constitue le point d’orgue du cinquantenaire de l’indépendance de cette ancienne colonie française d’Afrique de l’Ouest, réputée pour sa stabilité politique.

Le président sénégalais est arrivé vers 17H00…/…
Lire la suite dans « La dépêche »

*

0a7.jpg

Gaullistes de Marseille |
Le gaulois fait des siennes |
DIA = A gauche toute |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mouvement des Autonomistes ...
| justiceetvaleurs
| actualité et infos décortiq...